Partager cet article

L’ado qui a piraté la boîte mail de John Brennan veut se faire passer pour mort

Capture d'écran du compte Twitter de Cracka

Capture d'écran du compte Twitter de Cracka

«Cracka» a accordé une interview surréaliste quelques jours après avoir hacké la boîte mail du directeur de la CIA.

Illustre inconnu il y a une semaine encore, «Cracka», un adolescent de 13 ans, est désormais célèbre dans le monde entier pour avoir piraté la boîte mail du directeur de la CIA. Lui et son groupe baptisé «Crackas With Attitude» (soit «Petits blancs arrogants») ont revendiqué ce «hacking» via Twitter notamment pour des motifs politique: «Quand je ne serai plus là, sachez juste que je voulais la paix, la liberté et la justice pour les autres peuples. #Libérez la Palestine, #Libérez Gaza.»

Dans un entretien accordé à Daily Dot, il prévient le journaliste: «Je vous serais reconnaissant de ne dire à personne que je suis encore en vie.» Lorsqu’on lui demande pourquoi il veut se faire passer pour mort, il s’explique en ces termes: «Parce que Crackas With Attitude va arrêter de communiquer, ne dites à personne je vous ai parlé...»

Paranoïa humoristique

Le jeune homme informe par ailleurs que c’est bien lui qui a transmis les documents à Wikileaks, qui devrait continuer à publier des emails au compte-goutte. Il pense aussi être traqué par la CIA et redoute d’être prochainement arrêté, perquisitionné voire torturé. Bien que tombé dans une certaine paranoïa, il n’en perd pas son sens de l’humour et imagine que ses camarades de classe vont dorénavant penser qu’il est un «putain de nerd» (passionné d’ordinateur). Il évoquera dans l’interview une sombre histoire de rivalité avec The Jester, un autre hacker célèbre pour des attaques contre Wikileaks et 4chan, qui l’a critiqué après l’annonce du piratage de la boîte mail AOL du directeur de la CIA« The Jester est un putain d’idiot aux cheveux gras qui était trop gros pour entrer dans l'armée.»

Lui qui a déclaré sur Twitter «Quand je serai arrêté, je demanderai à John Brennan s’il utilise toujours AOL –mort de rire» a aussi annoncé avoir hacké la boîte mail personnelle de Jeh Johnson, patron du département fédéral de la Sécurité intérieure (Department of Homeland Security). D’autres révélations pourraient donc arriver prochainement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte