Les journalistes astreints au devoir de réserve sur les réseaux sociaux

Slate.fr, mis à jour le 28.09.2009 à 20 h 42

Si la perméabilité entre la vie privée, que les internautes étalent sur les réseaux sociaux, et le monde du travail engendre de plus en plus de problèmes, il y a une profession qui, bien que particulièrement concernée, n'a pas réfléchi collectivement au problème: les journalistes. Le patron du Washington Post a envoyé vendredi dernier à ses employés un mémo à appliquer immédiatement. Une sorte de charte éthique du bon usage des réseaux sociaux par ses journalistes. Si l'initiative a le mérite d'ouvrir un débat Outre-Atlantique, la forme trop directive de cette charte agace nombre de journalistes qui reprochent à la direction de ne pas avoir suffisamment consulté les principaux concernés.

L'usage privé des réseaux sociaux y est remis en question. «Nous devons nous rappeler que les journalistes du Washington Post restent toujours des journalistes du Washington Post. [...] Quand nous utilisons ces réseaux, rien de ce que nous faisons ne doit remettre en doute notre impartialité.» Les règles de déontologie et d'impartialité qui gouvernent le travail journalistique habituel ne doivent pas être oubliées sur les réseaux communautaires. La nouveauté étant que ces règles s'appliquent également dans la sphère personnelle, autrement dit les profils privés des journalistes. Rejoindre tel groupe Facebook, avoir pour ami tel homme politique, peut nuire à l'image du journal. Même avec un profil dit «privé», c'est-à-dire non accessible au public, les journalistes du Washington Post ne doivent pas oublier que tout ce qui est en ligne risque d'être repris. En conséquence, ils doivent se retenir d'écrire, tweeter ou poster quoique ce soit — y compris des photographies ou des vidéos — qui pourraient être perçus comme l'expression d'une opinion politique ou religieuse et donc susceptibles de ternir leur crédibilité journalistique. Un débat qui ne devrait pas tarder à traverser l'Atlantique.

[Lire l'article complet sur paidcontent.org]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte