Partager cet article

À quoi ressemblerait la Ligue 1 si la Coupe du monde de football avait lieu en même temps?

L'En Avant Guingamp contre le PSG (Reuters/Stéphane Mahé), Les Français défaits ce samedi 17 octobre à Cardiff (Reuters / Andrew Boyers) | Montage Slate.fr

L'En Avant Guingamp contre le PSG (Reuters/Stéphane Mahé), Les Français défaits ce samedi 17 octobre à Cardiff (Reuters / Andrew Boyers) | Montage Slate.fr

Le championnat de France de rugby a redémarré en même temps que les phases à élimination directe de la Coupe du monde 2015. Lors des demi-finales, de nombreux joueurs seront encore absents pour les clubs français. En football, quelles équipes pâtiraient le plus d’une telle situation?

À l'occasion de la cinquième journée du Top14, Toulon s’est présenté à Brive privé de douze joueurs et de son entraîneur Bernard Laporte. La raison? Les premiers bataillaient lors des quarts de finale de la Coupe du monde tandis que l’Aveyronnais à la gouaille facile commentait la défaite du XV de France contre les All Blacks. Si la défaite de Toulon à Brive (29-26) ne pourrait résulter directement de toutes ces absences, le fait que le Top14 ait trois journées en même temps que les phases finales de la compétition mondiale soulève de nombreuses critiques. Dont celle de Bernard Laporte, qui établissait une comparaison avec le football au quotidien La Provence:

«Récemment, je discutais de cet enchevêtrement des deux compétitions avec un très grand entraîneur de football officiant à l’étranger, il a attrapé le fou rire! Il m’a répondu: “C’est impensable, c’est ridicule!” Il a raison. Imaginez la Coupe du monde de foot programmée en même temps que la Ligue 1! Dans un monde professionnel, ça ne peut pas exister.»

Dans le fameux sport-roi, il n’y a que la Coupe d’Afrique des nations et son équivalent asiatique qui ont lieu durant des mois de compétition. Les autres compétitions internationales, comme la Coupe du monde, sont prévues l’été. Avec raison, lorsque l’on voit le nombre total de joueurs réquisitionnés par leurs sélections. Les trente-deux nations sont chacune composées de vingt-trois joueurs, ce qui fait 736 joueurs à chaque événement mondial.

Une Ligue 1 méconnaissable

Slate a imaginé à quoi ressemblerait la Ligue 1 si la précédente Coupe du monde se produisait en octobre 2015, en plein milieu du championnat. Au lieu de prendre les effectifs de 2014, nous avons choisi d’utiliser ceux qui ont été sélectionnés pour les matchs des trêves internationales en septembre et en octobre, puisque la Coupe du monde de rugby s'étale sur cette durée. Par exemple, Angel Di Maria est bien à Paris alors qu’il ne l’était pas en 2014 et Nabil Fekir (Olympique lyonnais) est compris dans nos statistiques alors qu'il s'est blessé lors de sa sélection en septembre.

 

Au final, la Ligue 1 et ses plus grandes écuries souffriraient énormément si une telle situation se produisait. Cinquante joueurs seraient absents des terrains de l’Hexagone, ce qui impacterait quatorze club de Ligue 1 (dont le Gazelec Ajaccio, dernier du championnat). Le principal perdant d'un tel calendrier serait le PSG, qui verrait onze joueurs s'absenter pour des semaines (Aurier, Matuidi, Verratti, David Luiz, Marquinhos, Di Maria, Lucas Moura, Van der Wiel, Lavezzi, Pastore, Sirigu).

Deuxième du podium des équipes les plus touchées: l'AS Monaco, avec huit joueurs (Subasic, Fabinho, Ricardo Carvalho, Coentrao, Bernardo Silva, El Shaarawy, Echiéjilé, Moutinho), suivi de près par les deux Olympiques. Lyon et Marseille perdraient chacun six joueurs (Lopes, Bedimo, Jallet, Fekir, Lacazette, Valbuena pour l'OL; Mandanda, Nkoulou, Rekkik, Diarra, Isla, Batshuayi pour l'OM).

La Ligue 1 approvisionne la France et le Portugal

Pour le Top14, Libération a chiffré à quatre-vingt-huit le nombre de joueurs absents. C'est évidemment le XV de France, avant son élimination, qui monopolisait le plus grand nombre de joueurs. Les trente-et-un français sont tous issus de la première division. Concernant les sélections étrangères, ce sont les Fidji (neuf joueurs), les Samoa et l’Argentine (six joueurs chacun) qui réquisitionnent les sportifs du Top14.

Si la même situation s'appliquait à la Ligue 1, la France serait bien évidemment en tête. Huit joueurs pourraient ainsi manquer les matchs de leurs clubs, dont quatre rien que pour l'Olympique lyonnais. Et si l'on souligne toujours la forte propension de Sud-Américains jouant dans l'Hexagone, la deuxième nation qui aurait le plus d'internationaux sélectionnés serait le Portugal, avec sept joueurs, bien aidé par la colonie de Lusitaniens à Monaco.

 

Ce scénario pour l’instant imaginaire devrait cependant devenir réel dans peu de temps. Le 25 septembre 2015, le comité exécutif de la Fédération internationale de football (Fifa) a acté de la tenue du Mondial 2022, au Qatar, en hiver. Les dates (21 novembre 2022 au 18 décembre 2022) empiéteraient directement sur les championnats européens, dont la Ligue 1. Une possibilité déjà envisagée par certains dirigeants de clubs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte