Partager cet article

Les hipsters remettent des mots obsolètes au goût du jour

Un homme quitte un bar branché à Leipzig le 18 janvier 2014 | REUTERS / Thomas Peter

Un homme quitte un bar branché à Leipzig le 18 janvier 2014 | REUTERS / Thomas Peter

Des mots disparus de la circulation refont depuis peu leur apparition dans le langage courant.

Les hipsters sont décidément adeptes de tout ce qui vient d’un autre temps. Des barbes, aux chemises en passant par les Gameboy, ils sont friands de faire renaître ce qui semblait passé de mode. Le Washington Post rapporte aujourd’hui que des vieux mots seraient même en train de réapparaître dans le langage courant. Pour étayer ses propos, le quotidien américain s’appuie sur l’application Google Ngram Viewer. Elle a pour but d’observer l’évolution de l’utilisation de mots ou de groupe de mots des années 1800 à nos jours. D’après eux, des mots qui auraient disparu de la circulation commenceraient à refaire surface grâce à leurs utilisations par la communauté hipsters.

En anglais des mots comme amongst (parmi), amidst (au milieu de) ou whilst (bien que) refont leur apparition.

Parlor (le salon) ou perchance (peut-être/par hasard) font aussi un retour remarqués 

Mayhap (éventuellement) est également très en vogue dernièrement chez les Hipsters

En perpétuel recherche d’authenticité, les hipsters et autres bohémiens branchés semblent vouloir redonner vie à ces mots perdus de vue. Une chose est sûre d’après l’application de Google, c’est dans les années 1960 en France que le mot d’hipster était le plus utilisé. Nul doute que cette information en ravira plus d’un.

Pour voir l’évolution d’un mot au fil du temps il suffit de se rendre sur le site de Google Ngram Viewer. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte