Partager cet article

Aux États-Unis, un hôtel vous propose un room service 100% emojis

Une partie des emojis disponibles chez Apple.

Une partie des emojis disponibles chez Apple.

Grâce à vos pouces, vous pourrez commande le pack spécial «gueule de bois».

Trop paresseux pour parler au téléphone ou même écrire des mots sur un clavier pour passer votre commande au room service? La chaîne d’hôtels Aloft a la solution. Le site Mashable raconte que ses hôtels situés à Manhattan ont mis en place un room service intitulé «Text it, Geti it»le client n’a besoin que d’emojis pour passer sa commande:

«Le concept est simple, écrit le site: dans chaque chambre, il y aura un menu avec six packages différents que vous pouvez commander. Après avoir envoyé les emojis (ainsi que le nom de famille et le numéro de chambre) à l’hôtel, les clients reçoivent une confirmation et le package commandé va arriver “ASAP”, aussi vite que possible, selon le menu.»

Le menu en lui-même est très intéressant car il propose des packages pour le moins originaux et pratiques. Ainsi, le menu «The Sightseer» («le touriste») à 30 dollars vous donne accès à deux cartes de métro, une carte de la ville et deux boissons et celui baptisé «Hangover» («gueule de bois») vous donne droit à deux bouteilles de boissons vitaminées, un Advil et deux bananes.

«Nos clients peuvent maintenant nous parler comme ils parlent entre eux», explique au site Paige Francis, vice-président du marketing chez Starwood Hotels, qui possède la chaîne Aloft.

Petit symbole contre nourriture

Ce n’est pas la première fois que des marques permettent aux clients de commander de la nourriture grâce aux petits symboles japonais. En mai dernier, le site Eater expliquait qu’une start-up du nom de Fooji proposait aux gens de tweeter l’emoji d’un plat qu’ils souhaitaient manger (pizza, hamburger, etc.) et que la boîte «s’occup[ait] du reste». C’est-à-dire qu’ils allaient «choisir un restaurant local qui sert le type de nourriture voulue, sélectionner une option qui correspond à l’emoji et le livrer chez le client». Un manque d’option qui pourrait poser problème à des clients allergiques à certains produits.

De la même manière, la chaîne de pizza Domino’s propose aussi de passer ses commandes directement via Twitter. Mais, comme l’expliquait Techcrunch en mai dernier, le système a eu du mal à se mettre en place et la journaliste du site testant le procédé a fini par se connecter sur le site de la marque pour se créer un profil et activer le service de commande par tweet. La commande a même pris trois heures pour une autre journaliste de Eater.

Ces services n’existent pour l’instant qu’aux États-Unis mais, comme l’a fait savoir la direction des hôtels Aloft, les filières européennes pourraient bientôt adopter ce système de room service. En espérant que d’ici là l’emoji croissant sera inventé.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte