Culture / Monde

Des racistes veulent boycotter «Star Wars VII» à cause de ses acteurs noirs

Temps de lecture : 2 min

Des fans racistes de la saga «Star Wars» crient à la dictature du politiquement correct et de la diversité.

Oscar Isaac, Daisy Ridley, John Boyega, J.J. Abrams et Kathleen Kennedy le 16 avril 2015 à Anaheim, en Californie | REUTERS/David McNew
Oscar Isaac, Daisy Ridley, John Boyega, J.J. Abrams et Kathleen Kennedy le 16 avril 2015 à Anaheim, en Californie | REUTERS/David McNew

Lorsque le premier teaser de l'épisode 7 de Star Wars avait été diffusé en novembre 2014, certains fans n'avaient pas été contents d’y apercevoir un Stormtrooper noir. John Boyega, l'acteur en question, avait répondu: «Il va falloir vous y faire.»

Alors qu'un deuxième teaser vient d'être diffusé le 19 octobre, les critiques racistes sont de retour et se plaignent encore que le nouvel opus de Star Wars a trop d'acteurs noirs. Sur les neuf personnages principaux, un seul est noir, et Lupita Nyong'o interprètera un rôle qui a l'air d'être secondaire. Malgré cela, quelques racistes ont lancé un boycott du film sur Twitter sous le hashtag #BoycottStarWarsVII.

Le site Vox rapporte que la popularité du hashtag est le fruit du travail acharné d'une petite poignée d'extrémistes qui accusent le film d'être anti-blanc et tweetent à tout va depuis dimanche 18 octobre:

«Il y a des choses que l'on peut faire maintenant, comme ne pas donner notre argent à ceux qui produisent de la propagande anti-blancs. #BoycottStarWarsVII»

Selon un autre tweetos extrémiste, le film est «de la propagande pro-justice sociale qui aliène son public traditionnel de jeunes hommes blancs».

Parmi ces utilisateurs qui crient à la dictature du politiquement correct et de la diversité, beaucoup sont des supporters du candidat à la présidentielle Donald Trump, rapporte le Daily Beast.

Critiques antiracistes

Les réponses se moquant du boycott sont très rapidement devenues nettement plus nombreuses et populaires que les tweets racistes, comme ce tweet de l'actrice et chanteuse de Broadway Audra McDonald:

«Donc si j'ai bien compris: pas de souci pour les Wookiees, Ewoks et droïdes, mais un NOIR pose problème? Rentrez chez vous. Vous avez trop bu.»

Paradoxalement, c'est l'abondance de réponses aux tweets racistes qui a fait que le hashtag a continué d'être populaire sur Twitter. Comme l'explique Genevieve Koski dans Vox, les critiques antiracistes n'ont fait que contribuer à «nourrir les trolls» et à amplifier leur message.

Afin d'arrêter ce cercle vicieux, la réalisatrice Ava DuVernay a lancé le hashtag #CelebrateStarWarsVII, notamment pour montrer que les fans de la saga ne sont pas tous de jeunes mâles blancs.

«Mon petit frère qui est OBSÉDÉ par Star Wars va pouvoir voir un casting plus divers sur l'écran.»

Slate.fr

Newsletters

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Pour prendre conscience du talent d'Aretha Franklin, il faut écouter «One Step Ahead»

Depuis l’annonce de sa mort, les tubes de la chanteuse tournent en boucle. Superbes, certes, mais pas autant que «One Step Ahead», chanson qui résume parfaitement cette facette intimiste moins connue de la reine de la soul.

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

Joshua Blackburn adore les laveries automatiques. De là lui est venue l'idée du projet Coinop_London: dresser le portrait de Londres à travers ses laveries. «J'aime l'idée de se concentrer sur une petite tranche de la vie urbaine pour voir ce...

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

Newsletters