Culture

[TIMELINE] Comment le marketing des films «Star Wars» a évolué en 38 ans

Temps de lecture : 2 min

«Star Wars» a sorti l'armada pour promouvoir le dernier volet de la saga, «Le réveil de la Force», et révolutionne une nouvelle fois la façon de mettre en place le marketing des blockbusters.

Le grand méchant du prochain Star Wars, via Allociné
Le grand méchant du prochain Star Wars, via Allociné

Dans la nuit du 19 au 20 octobre, les Américains ont pu admirer la toute dernière bande-annonce de Star Wars: Le Réveil de la Force pendant la mi-temps d’un match de football américain.


À ce jour, c’est le point d’orgue d’une campagne marketing bulldozer lancée il y a presque un an avec la toute première bande-annonce de ce nouvel opus. Mais on a pu l’observer depuis, la campagne de promotion mise en place par Disney dépasse la simple mise en ligne d’image inédite: photos de tournage, making-of, culture du secrets, produits dérivés, réservations de séance deux mois avant la sortie mondiale, vidéos Vine, tweets, photos Instagram, et même emojis créés spécialement pour le films… Difficile de faire mieux pour attiser l’impatience des fans, quitte à tomber dans le ridicule.

Another day at the office. #StarWars #DarthVader #selfies #gpom

Une photo publiée par Star Wars (@starwars) le


Pas plus tard que le 18 octobre, Disney publiait deux cours extraits du film afin de préparer la sortie de la bande-annonce, qui en devient un événement à part entière et qui sera décortiquée plan par plan.

Pour qui a connu la sortie de toute première saga, entre 1977 et 1983, le fossé peut sembler rocambolesque. À l’époque, le tout premier volet est sorti le 25 mai 1977 sur 32 écrans à peine aux États-Unis, la plupart des cinémas ayant refusé de projeter cet étrange western de l’espace. Même la Fox, qui produisait le film, a refusé de miser trop d’argent dans la communication du film.

C’est pour cela que Slate.fr vous propose une timeline des campagnes publicitaires et virales mises en place pour chacun des sept films Star Wars afin de mieux comprendre comment la saga a façonné la façon dont sont promus les blockbusters au XXIe siècle.

Vincent Manilève Journaliste

Newsletters

She-Ra et ses copines infligent une bonne baffe féministe au monde des super-héros

She-Ra et ses copines infligent une bonne baffe féministe au monde des super-héros

«She-Ra et les princesses au pouvoir», diffusé sur Netflix depuis novembre 2018, met au goût du jour son ancêtre des années 1980, sororité et problématiques LGBT+ incluses.

«Le ciel, les oiseaux et... ta mère!», quand la banlieue faisait salle comble

«Le ciel, les oiseaux et... ta mère!», quand la banlieue faisait salle comble

Il y a 20 ans, l’histoire de quatre banlieusards en vacances à Biarritz a donné naissance à la «comédie de banlieue» et proposé une image positive des cités françaises.

L'album est-il vraiment voué à mourir?

L'album est-il vraiment voué à mourir?

On dit le format démocratisé dans les années 1960 condamné à disparaître face à un modèle de streaming valorisant le single. Culturellement, il a pourtant encore de beaux jours devant lui.

Newsletters