Partager cet article

Au Mexique, une église immergée refait surface... comme dans «Les Revenants»

Un clocher refait surface dans le lac artificiel du barrage dans la série «Les Revenants» sur Canal+.

Un clocher refait surface dans le lac artificiel du barrage dans la série «Les Revenants» sur Canal+.

Quand une église abandonnée sort des eaux, difficile de ne pas penser à la géniale série de Canal+

Au Mexique, la sécheresse qui frappe le sud du pays depuis plusieurs mois a des conséquences inattendues et plutôt surprenantes. Les ruines du temple de Quechula –une église catholique vieille de 450 ans et immergée depuis la construction d'un barrage en 1966– ont refait surface après la baisse importante du niveau de l'eau du lac artificiel de Nezahualcoyotl dans lequel elles reposaient. 

L'agence de presse Associated Press est allée observer ce phénomène et a publié plusieurs clichés qui témoignent de cette réapparition de l'église à la surface de l'eau.

À Slate.fr, la brume, l'ambiance et les couleurs sombres de ces images nous ont rappelé un décor bien connu: celui de la série française à succès Les Revenants –dont la saison 2 a commencé sur Canal+ le 28 septembre dernier. Au fil des épisodes de la première saison (diffusée à partir de novembre 2012), le niveau de l'eau d'un lac artificiel baisse de manière inexpliquée et laisse entrevoir le clocher et les ruines de l'ancien village.

Dans Les Revenants, la réapparition du clocher ressemble à ça:

Un clocher refait surface dans le lac artificiel du barrage de la série «Les Revenants».

Même si l'un relève de la pure fiction et l'autre d'une conséquence bien réelle de la sécheresse, les deux scénarios présentent une véritable ressemblance: un édifice historique immergé depuis plusieurs années qui refait surface après la baisse du niveau de l'eau d'un lac artificiel créé après l'installation d'un barrage.

Au Mexique, ce phénomène lié à un important épisode de sécheresse n'est pas nouveau. En 2002, cette même église catholique de Quechula était déjà réapparue lors après la baisse du niveau des eaux et avait attiré de nombreux curieux et touristes, guidés par les pêcheurs locaux, rappelle le Latin Times.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte