Partager cet article

Les Japonais repoussent encore une fois les limites de la nourriture dégueu

Capture d'écran de la vidéo de Weekend Weekly

Capture d'écran de la vidéo de Weekend Weekly

La marque responsable de Hello Kitty vous propose de manger un petit personnage jaune qui vomit et fait caca.

Les limites du bon goût ont encore une fois été repoussées au Japon. Après nous avoir proposé de boire à la paille un étrange liquide mousseux dans des mini-toilettes (oui, oui), ou de déguster un savoureux soda à l’anguille, un nouveau candidat vient de faire son entrée sur le podium de la très étrange junk-food japonaise.

Il s’appelle Gudetama, et c’est l'un des personnages de la société Sanrio, à qui l’on doit Hello Kitty. Flasque, jaune, endormi, Gudetama est en fait un étrange œuf flemmard inventé l’année dernière et dont le seul but est de ne rien faire de la journée et de se morfondre dans son blanc d’œuf. Bien sûr, de nombreux produits dérivés existent, comme des peluches par exemple.

Mais le site 20 Minutos a relayé il y a quelques jours un autre versant du marketing qui entoure l’œuf léthargique, assez logique quand on y pense: la nourriture. Comme son aîné Hello Kitty (qui n’est pas un chat), Gudetama a eu droit à son propre restaurant. On peut ainsi déguster des hamburgers avec un œuf portant le flegmatique visage du personnage, des œufs à la coque, ou tout autre produit à base d’œuf. Chaque plat étant évidemment extrêmement mignon et donc appétissant.

Mais le site Kotaku relaie d’autres produits comestibles Gudetama beaucoup moins sympathiques. À en croire les images diffusées au Japon, c’est même tout simplement immonde.

Oui, vous pouvez faire un trou dans la bouche du personnage et appuyer sur la tête pour le faire vomir une sorte de crème jaune que l'on estime être de la crème patissière (du moins, on l’espère). Mais attendez, il y a pire.

C’était prévisible, vous pouvez aussi faire un trou dans les fesses de Gudetama pour profiter d’un écoulement chocolaté. Là encore, la rédaction de Slate.fr tient à préciser qu’elle n’a pas eu accès à ces produits et ne peut pas attester qu’il s’agit bien de chocolat. Mais l'on peut estimer que, comme une grande partie de la junk-food japonais, il s’agit sûrement d’une friandise délicieuse. 

Allez, vous allez bientôt vous mettre à table ou, suivant l’heure à laquelle vous lisez cet article, en sortir... alors voici un dernier GIF pour la route.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte