Monde

Les Israéliens parodient leur obsession nationale de l'autodéfense

Temps de lecture : 2 min

Derrière le rire, une angoisse bien réelle au moment où les tentatives d'agression se multiplient dans le pays.

On connaît cette formidable capacité d'autodérision si caractéristique de l'humour juif. Une manière de s'amuser de ses propres stéréotypes pour éclairer avec légèreté certains traits de la condition humaine. Ce regard à la fois tragique et absurde se pose aujourd'hui sur l'obsession recrudescente des Israéliens pour l'autodéfense au moment où se multiplient les attaques à l'arme blanche à l'encontre des militaires, policiers voire des civils comme c'était une nouvelle fois le cas ce samedi 17 octobre à Jérusalem Est et à Hebron.

Sur les réseaux sociaux circulent ainsi des tutoriaux sous formes de vidéos humoristiques comme celle-ci.


Mais surtout celle-ci, à base de boules de feu, partagée déjà plus de 600.000 fois sur Facebook.

Rogatkaאיך לנטרל בקלות וביעילות תוקף חמוש בסכין

Posted by ‎הצינור‎ on lundi 12 octobre 2015


Le site Actualités juives pointait également la création de plusieurs T-shirts humoristiques, dont celui-ci proclamant: «J'ai déjà été poignardé, merci».

Le téléphone portable autorisé pendant shabbat

Derrière l'humour, l'inquiètude de la population est réelle. The Jewish Press rapporte qu'un rabbin autorisait ses fidèles à avoir avec eux un téléphone portable pendant le shabbat pour prévoir à toute urgence. Times of Israel donne l'exemple de ce magasin de Tel Aviv qui a vendu en l'espace d'une journée son inventaire de trois semaines de gaz poivre, paralyseurs et autres matraques.

Danny Danon, à l'ONU (REUTERS/Michelle Nichols)

Les cours d'autodéfense sont aussi pris d'assaut. Josh Car, un ancien instructeur de Krav Maga qui a proposé sur Facebook de donner quelques leçons gratuitement, a rapidement eu plus de 1.000 réponses positives.

L'ambassadeur d'Israël aux Nations Unies, Danny Danon, connu pour ses positions opposés à la création d'un État palestinien, a appelé vendredi 16 octobre l'ONU à réagir à la vague d'agressions, dénonçant le «lavage de cerveaux» que subiraient les jeunes Palestiniens dans les écoles, panneau explicatif à l'appui.

L'incitation à poignarder des juifs n'est malheureusement pas nouvelle. Fin 2014 déjà, une vidéo sous forme de tutoriel rencontrait un fort écho en ligne comme le rapportait alors The Jewish Press. Mais le phénomène ces dernières semaines s'est fortement accéléré comme le raconte Times of Israel.

Le président américain Barack Obama a appelé vendredi 16 octobre les deux camps à mettre fin à tous discours ou actions qui pourraient inciter à de nouvelles éruptions de violence.

Slate.fr

Newsletters

Une mascotte loutre sème la terreur au Japon

Une mascotte loutre sème la terreur au Japon

Un appétit pour le chaos qui n'est pas au goût d'une petite municipalité du sud du pays.

Les justifications de l'ado pro-Trump n'empêchent pas l'indignation

Les justifications de l'ado pro-Trump n'empêchent pas l'indignation

La complexité des événements de Washington ne doit pas nous dissuader de dire la vérité au sujet de Trump.

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Vous ignorez tout de ce territoire bosnien qui fait de la région de Dubrovnik une enclave croate? Logique: sa frontière ne fait que vingt kilomètres de long.

Newsletters