Tech & internet / Égalités

L'Amérique fait son coming-out sur Facebook

Temps de lecture : 2 min

En un an, environ 800.000 Américains ont fait leur coming-out sur Facebook.

Drapeau arc-en-ciel lesbien | Matt Buck via Flickr CC License by
Drapeau arc-en-ciel lesbien | Matt Buck via Flickr CC License by

De plus en plus d’Américains font leur coming-out sur Facebook, selon une étude dirigée par Bogdan State et Nils Wernerfelt et rapportée par Numerama:

«Au cours de l’année écoulée, environ 800.000 Américains ont mis à jour leur profil pour exprimer une attirance pour le même sexe ou indiquer une identité de genre spécifique.»

Quant au nombre de coming-out par jour, il est «en bonne voie pour être trois fois supérieur à celui de l’année dernière», selon l’étude.

Encouragés par le mariage gay

Publiés sur Research at Facebook, les résultats de cette étude montrent une progression «spectaculaire», qui atteint son pic au moment même où la Cour suprême a légalisé le mariage pour tous sur l’ensemble du territoire états-unien.

À l’époque, Facebook avait mis en place une véritable campagne de soutien en permettant à ses utilisateurs d’ajouter un filtre arc-en-ciel à leur photo de profil. Résultat: plus de 26 millions d’utilisateurs avaient affiché les couleurs symbolisant la communauté LGBT sur leur profil, selon les données collectées par les chercheurs. «Ce qui a pu, là encore, inciter des personnes hésitantes à sauter le pas», selon Numerama.

Le site d'information The Verge, pointe tout de même la spécificité de cette étude:

«Les recherches publiques conduites par les réseaux sociaux ne sont pas particulièrement connues pour observer l’orientation sexuelle ou le genre des utilisateurs […]. Ce qui fait de cette annonce l’étude de données la plus personnelle jamais rendue publique par Facebook, qui revendique désormais environ 1,5 milliard d’utilisateurs.»

Newsletters

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les trolls en ligne qualifient les femmes de sournoises, mentalement instables, diaboliques, ennuyeuses ou en quête d'attention.

Les jeux vidéo peuvent-ils compter comme du sport?

Les jeux vidéo peuvent-ils compter comme du sport?

Pour certains patients diabétiques, s'agiter devant Kinect Adventures vaut bien un tapis de course.

Les séries pourront-elles bientôt être doublées par des intelligences artificielles?

Les séries pourront-elles bientôt être doublées par des intelligences artificielles?

C'est en tout cas le pari de plusieurs startups, qui assurent que la voix et la synchronisation seront parfaites.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio