Partager cet article

L’effet du défrichage dénoncé par la photo d’un malheureux koala

Le koala Ash dans la zone défrichée, le 12 octobre 2015 | Wildcare Australia

Le koala Ash dans la zone défrichée, le 12 octobre 2015 | Wildcare Australia

Le koala fait partie des emblèmes de l’Australie. Mais son habitat est en train d’être détruit.

Le défrichage et la déforestation ne sont pas uniquement des problèmes au Brésil et en Amazonie. L’Australie est aussi touchée par le phénomène et une photo diffusée par Wildcare Australia sur son compte Facebook et relayée par le Washington Post pourrait faire changer les mentalités. On y voit un koala solitaire assis sur un terrain fraîchement défriché, qui devait jusqu’alors lui faire office de maison. L’association raconte les conditions dans lesquelles le marsupial a été retrouvé le 12 octobre:

«Cette jeune femelle koala baptisé Ash a été sauvée en fin d’après-midi par un de nos bénévoles. Ash a été trouvée errante, désorientée au milieu d'un grand site de développement à l'extrémité nord de la Gold Coast. Ceci est un spectacle qui nous attriste profondément car non seulement Ash a perdu sa maison mais des milliers d’autres animaux, y compris les oiseaux, les reptiles, les kangourous, les wallabies, les bandicoots, les chauves-souris et les échidnés ont également perdu ce qu’ils considéraient comme leur maison.»

Interrogée par le Brisbane Time, la présidente de Wildacre Australia Karen Scott a tenu ces mots: «Avant de voir une photo comme celle-là, vous ne réalisez pas que le koala, qui est censé être une espèce australienne emblématique, n’a plus de maison.»

Le koala emmené par l'association à l'hôpital Currumbin Wildlife | Wildcare Australia

La région nommée Pimpama, dans laquelle le koala vivait, est en défrichage pour permettre la construction d’un grand projet immobilier comprenant 2.000 maisons, 17 parcs et même un golf. L’endroit est extrêmement prisé par les entreprises de BTP pour sa proximité avec la mer. Un directeur du développement déclarait en février 2014 à Property Observer que «l'intérêt pour Pimpama atteint des records absolus, avec des acheteurs attirés par l'emplacement».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte