Tech & internet / Économie

Le nouveau président exécutif de Twitter n’a tweeté que douze fois

Temps de lecture : 2 min

Omid Kordestani s’est fait remarquer pour son faible nombre de tweets.

 La page d'accueil du compte Twitter nouveau dirigeant | Capture d’écran

Nommé ce mercredi 14 octobre, Omid Kordestani, le nouveau président exécutif de Twitter s’est fait remarquer pour tout autre chose que ses qualités d’entrepreneur: son nombre de tweets. En effet, il ne semble pas être un fervent utilisateur du réseau social, rapporte le site Quartz. Avant ce matin, il n’avait tweeté que huit petites fois, pour y évoquer l’actualité cinématographique ou son ancien employeur Google.

Il lui faudra un certain temps pour atteindre les 17.488 tweets du fondateur Jack Dorsey mais il n’est pas dernier de la classe, car Marjorie Scardino, actuellement au conseil d’administration du groupe, n’a, elle, tweeté que neuf fois.

Pour rappel, Twitter a annoncé le 13 octobre la suppression de 8% de ses effectifs, soit 336 personnes. L’entreprise, dont l’action était entrée en bourse à plus de 41 dollars, ne l’échange plus aujourd’hui qu’à 29. Kordestani, qui a largement contribué aux premiers bénéfices de son ancien employeur Google, aura la lourde tâche de faire à nouveau grimper le cours de l’action. Il a déclaré, sur le réseau social, être «excité de travailler avec Jack, le conseil d'administration de Twitter, Anthony Noto [le directeur financier] et le reste de l'équipe pour accroître l'impact et l'activité de Twitter».

Jack Dorsey s’est, quant à lui, réjoui de sa nomination: «Omid est un dirigeant expérimenté et éprouvé, qui va m'aider et me conseiller directement [...] et nous aider à embaucher les meilleurs pour Twitter.»

Newsletters

Le coronavirus révèle aussi une géopolitique de l'intelligence artificielle

Le coronavirus révèle aussi une géopolitique de l'intelligence artificielle

L'IA a son rôle à jouer en matière de gestion sanitaire. Mais tous les gouvernements n'ont pas les mêmes sensibilités sur la question.

N'oubliez pas que derrière nos écrans se cache un nouveau prolétariat

N'oubliez pas que derrière nos écrans se cache un nouveau prolétariat

Dans certains cas, la révolution numérique du travail ne consiste pas à automatiser, mais à faire travailler des gens dans des conditions pourries à l'autre bout du monde –ou en France.

Salt Bae ou fist-fucking: les différentes interprétations d'un nouvel émoji

Salt Bae ou fist-fucking: les différentes interprétations d'un nouvel émoji

L'émoticône des «doigts pincés» fait beaucoup parler d'elle sur internet.

Newsletters