Tech & internet

La carte de visite se convertit (enfin) à l'ère numérique

Temps de lecture : 2 min

Pour l'heure, ces puces à scanner de l'entreprise Moo ne sont compatibles qu'avec les téléphones Windows et Android.

Capture d'écran

L'entreprise de design Moo est en train de réinventer la carte de visite pour l'ère numérique, rapporte le site Fast Company. Des puces de communication en champ proche sont implantées dans les Business Cards Plus, ce qui permet d'avoir accès à un portfolio en ligne, des comptes de réseaux sociaux, une application, un site internet ou encore une maquette de musique.

Avec ces cartes de visite, plus besoin de faire des recherches sur internet pour en savoir plus. Chaque carte est imprimée sur du papier de haute qualité avec une puce CCP qui permet de lancer une URL préprogrammée lorsqu'on la passe devant un smartphone compatible.

«Rendre le papier plus utile»

Une platef0rme en ligne permet de mettre à jour les URLs une fois que les cartes ont été distribuées, ce qui fait qu'elles sont toujours actualisées. Il est aussi possible de savoir combien de personnes scannent la puce sur leur téléphone, une nouvelle mesure de performance en ligne qui permet de savoir si les gens s'intéressent à vous.

«La carte de visite est la technologie de networking la plus efficace de tous les temps, mais elle n'a pas changé depuis des siècles explique Richard Moross, le directeur et fondateur de MOO dans un communiqué de presse. Évidemment, nous adorons le papier, mais comme nous adorons aussi le web, nous voulions réunir ces deux mondes, et rendre le papier plus utile que jamais.»

Fast Company précise que les cartes ne sont pour l'instant compatibles qu'avec les téléphones Android et Windows. Il faudrait qu'Apple créé de nouveaux iPhones compatibles avec la CCP pour que les cartes puissent marcher.

Kristin Hohenadel Journaliste

Newsletters

Les compagnies d’assurance veulent vous voir vivre vieux (pour gagner plus d'argent)

Les compagnies d’assurance veulent vous voir vivre vieux (pour gagner plus d'argent)

L’une d’entre elles pousse sa clientèle à lui fournir les données recueillies par les bracelets connectés et les applis de santé.

Des oiseaux espions pour lutter contre la pêche illégale

Des oiseaux espions pour lutter contre la pêche illégale

Repérer les responsables de pêche illégale dans les eaux internationales n’est pas chose aisée… à moins d’utiliser des drones et des oiseaux équipés d’appareils d’espionnage.

Avec internet, on a de moins en moins de type de physique préféré

Avec internet, on a de moins en moins de type de physique préféré

Notre exposition permanente à des images nous rend plus versatiles.

Newsletters