Partager cet article

Mais qu’est-ce qui a (vraiment) tué les dinosaures?

Dinosaur World / Tom Hart via Flickr CC License by.

Dinosaur World / Tom Hart via Flickr CC License by.

Un astéroïde? Des émanations de lave? Les deux?

Quand j’étais gamin, l’un des plus grands mystères scientifiques de tous les temps tenait dans une question très simple: qu’est-ce qui a bien pu tuer les dinosaures, il y a environ 65 millions d’années, et emporter avec eux rien moins que 75% des espèces animales et végétales qui peuplaient la Terre?

Dans les années 1980, on pensait –opinion aujourd’hui largement partagée– que le responsable était un impact d’astéroïde. Celui-ci devait mesurer environ 10 kilomètres de diamètre, et son impact avec la Terre a été si énorme qu’il a libéré une énergie équivalente à celle de millions de bombes thermonucléaires. L’impact, le tsunami, les tremblements de terre et les gigatonnes de poussière projetées dans les airs ont alors provoqué une catastrophe écologique massive. En outre, les éjectas de l’explosion ont sans doute plu sur le monde entier et provoqué des incendies en retombant dans la stratosphère. De quoi ridiculiser la plus déchaînée des apocalypses bibliques.

Mais quand même, se sont dit les scientifiques. Il y a quelque chose qui ne colle pas. Certes, on avait trouvé près de la péninsule du Yucatán un cratère dont la taille et l’âge correspondaient à l’impact, mais ce n’était pas la réalité de l’impact qui était mise en question. C’étaient ses conséquences.

Certains scientifiques se sont posé des questions sur le moment de l’impact et sur les dégâts qu’il a provoqués. Certaines preuves laissaient penser que l’extinction avait mis plus de temps que ce que l’on attendrait d’un événement unique, énorme et explosif.

Tous les yeux se sont alors tournés vers les trapps du Deccan. Il s’agit d’une vaste région d’Inde recouverte de plusieurs couches de lave basaltique. Celles-ci couvrent un demi-million de kilomètres carrés et, le plus intéressant, remontent à 66 millions d’années (bien que les éruptions se soient produites sur un temps très long: plusieurs millions d’années). Or, nous savons que d’importants événements volcaniques peuvent également avoir un impact profond sur l’environnement.

Hmmmm. Coïncidence? Un problème: l’éruption des trapps du Deccan est clairement antérieure à l’événement qui a causé l’extinction des espèces. Quel rôle a-t-elle pu jouer?

Flux de lave accélérés

Personne n’en a jamais vraiment été certain. Mais aujourd’hui, une équipe de scientifiques pense avoir la clé de l’énigme: les deux sont impliqués.

Ces scientifiques ont examiné les rochers présents dans les coulées de lave du Deccan et, en s’aidant des proportions d’isotopes radioactifs, ont obtenu la datation la plus précise de l’événement volcanique à ce jour. Oui, les flux de lave ont précédé l’impact, mais pile au moment où l’astéroïde a frappé, ils ont augmenté prodigieusement.

Ils estiment que l’impact de l’astéroïde a déposé une telle dose d’énergie dans la croûte terrestre qu’il en a affecté les trapps du Deccan, à des dizaines de milliers de kilomètres de là. En gros, l’impact a pu augmenter temporairement la capacité du magma à se déverser à travers les trapps. Si le flux était lent avant l’impact, ce dernier a nettoyé les tuyaux, en quelque sorte, et jusqu’à 70% de la principale éruption a pu se produire au cours du millénaire qui a suivi.

L’impact a fait le plus gros du boulot, mais c’est l’intensification de l’activité volcanique qui a donné le coup de grâce. Les gaz libérés dans l’atmosphère ont pu repousser le rétablissement de l’écosystème terrestre pendant rien moins qu’un demi-million d’années. Tous les animaux n’ont pas été éradiqués, bien sûr –les dinosaures aviaires ont survécu et sont devenus des oiseaux, et de petits mammifères y ont également réchappé, et sont devenus... eh bien, nous.

Cette idée d’enchaînement de deux événements successifs est assez intéressante. Elle répond à bon nombre de questions, mais elle n’est pas vraiment vérifiée encore. Il sera amusant de voir quels arguments elle engendre parmi les géologues, les biologistes, les volcanologues et les paléontologues. Les scientifiques adorent se quereller! Mais c’est parce que nous voulons découvrir la vérité, quelle qu’elle soit.

Combinaison de facteurs

Personnellement, je trouve que cette idée a du mérite, et qu’elle s’adapte parfaitement à un de mes partis pris: il est fort rare qu’il y ait dans l’univers un Seul et Unique Evénement qui ait d’immenses conséquences. En général, c’est une combinaison de facteurs qui mène à la complexité du monde que nous voyons autour de nous. Ce n’est pas toujours le cas, et je ne voudrais sûrement pas me laisser fourvoyer par cette idée, mais lorsqu’il s’agit de la disparition des dinosaures, il est fort possible que des événements terrestres et extraterrestres se soient associés pour les terrasser.

Note personnelle: lors du tournage d’un documentaire pour la télévision, j’ai visité le Trinidad Park, au Colorado, qui compte l’un des meilleurs exemples de la couche d’iridium. Il s’agit d’une couche d’argile comprenant des niveaux élevés d’iridium remontant à l’époque de l’extinction des dinosaures. C’est cette couche géologique qui a fait naître l’idée qu’un impact d’astéroïde avait tué ces grosses bêtes. J'ai réalisé une courte vidéo de ma visite (désolé pour le bruit du vent!) que vous apprécierez peut-être.


Quoi qu’il en soit, cette histoire n’est pas encore terminée. Même si nous avons désormais une meilleure idée générale de la question, il en reste beaucoup à apprendre. Que s’est-il passé, exactement, qui a infligé tant de dégâts à notre monde bleu et vert? Quels changements ont subi l’atmosphère, l’eau, la terre? Est-ce qu’une telle chose pourrait se reproduire?

Les dinosaures n’étaient pas particulièrement malins et ne maîtrisaient pas la science qui aurait pu leur permettre de comprendre ce qui leur arrivait. Nous, si. Il nous faut en apprendre davantage sur ce qui est arrivé à notre frère lointain, car c’est aussi comme ça, l’astronomie et la géologie aidant, que nous pourrions finir.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte