Parents & enfants / Santé

Faire l'amour tous les jours, un frein à la fertilité? Pas si sûr...

Temps de lecture : 2 min

Une nouvelle étude avance qu'il n'est pas forcément judicieux d'espacer ses rapports quand on a du mal à avoir un enfant.

Little Hand | Chris McBrien via Flickr CC License by
Little Hand | Chris McBrien via Flickr CC License by

Il suffit de taper quelques mots-clés pour s’apercevoir qu’internet regorge de conseils en la matière: pour avoir un enfant, quand et à quel rythme faut-il faire l’amour? Voilà qu’une nouvelle étude repérée par le Guardian vient bousculer les idées répétées en boucle. Avoir des rapports sexuels quotidiennement permettrait d’augmenter sa fertilité, selon cette recherche parue dans la revue Fertility and Sterility.

Pourtant, de nombreux sites de santé recommandent plutôt d’espacer les rapports de quelques jours pendant la fameuse période de fécondité. «Le bon rythme pour augmenter statistiquement ses chances de faire un bébé est d’avoir des rapports tous les deux jours», affirme Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue, sur le site enfant.com. «Évitez de faire l’amour tous les jours car cela risque de nuire à la composition du sperme de Monsieur», conseille aussi e-sante.fr.

Plus de cytokines

Mais selon les experts de l’université de l'Indiana à Bloomington, qui ont étudié trente femmes, une activité sexuelle intense permettrait de préparer le corps féminin à ne pas rejeter ces corps étrangers que sont les spermatozoides. Les femmes très actives avaient ainsi plus de cytokines, des molécules qui permettent de s’adapter plus facilement aux embryons et gamètes mâles, que les autres.

Le sperme des hommes à qui on avait demandé d’éjaculer tous les jours était de meilleur qualité

Une autre étude menée en 2011 sur 118 hommes et repérée par le site Top santé concluait par ailleurs que le sperme des hommes à qui on avait demandé d’éjaculer tous les jours était de meilleur qualité qu’avant.

Vous faire du bien

Tierney Lorenz, qui a dirigé les travaux parus dans la revue Fertility and Sterility, affirme cependant qu’il est trop tôt pour en conclure que faire l’amour tous les jours est la meilleure attitude à adopter. Le corps humain est complexe et de multiples autres facteurs entrent en jeu, souligne-t-il.

Mais cette découverte vient relativiser les conseils très strictes qui sont parfois donnés aux femmes... Selon la chercheuse, il faut faire «ce qui fait du bien à votre couple».

Slate.fr

Newsletters

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

On ne peut pas attendre des enfants qu'ils aient la capacité innée à résister à des manipulations cognitives aussi finement pensées.

Lou, l'héroïne qui grandit entre les cases

Lou, l'héroïne qui grandit entre les cases

À l’occasion de la sortie du huitième tome de la série, l’auteur Julien Neel revient sur la conception de sa BD culte. Papier réalisé par un journaliste de 43 ans et une jeune pousse de 10 ans.

Se souvenir de moments heureux réduirait les risques de dépression chez les ados

Se souvenir de moments heureux réduirait les risques de dépression chez les ados

Les scientifiques appellent ce phénomène la résilience.

Newsletters