Monde

Une loi vieille de 180 ans interdit les segways dans les espaces publics britanniques

Temps de lecture : 2 min

La police métropolitaine du Royaume-Uni a fait une annonce surprenante en rappelant que les gyropodes sont prohibés sur les routes et les trottoirs en vertu d'une loi datant du XIXe siècle.

Un tour de segway à Washington / Mario Roberto Duran Ortiz via Wikimedia License by CC
Un tour de segway à Washington / Mario Roberto Duran Ortiz via Wikimedia License by CC

Ils ont deux roues, transportent leurs passagers à vive allure mais ils seraient, en réalité, interdits au Royaume-Uni. La police métropolitaine britannique a indiqué sur Twitter que rouler sur les trottoirs ou sur la route avec un segway ou un hoverboard était illégal, comme le rapporte le site Mashable. En cause, l’«Highway Act» et sa section 72 qui datent… de 1835. Si ces véhicules tombent sous le coup de la loi datant de 180 ans, à l’inverse des vélos ou des skateboards, c’est parce qu’ils sont motorisés et doivent être enregistrés, licenciés et assurés pour rouler sur les routes publiques.

«Vous ne pouvez pas rouler avec un gyropode non-enregistré à moins d’être sur une propriété privée avec la permission du propriétaire. Le département des Transports vous conseille de porter des vêtements de sécurité à tout moment», a indiqué le département de police.

En revanche, les véhicules pour les personnes handicapées sont acceptés, du moment qu’ils ne dépassent pas la vitesse règlementaire de 6km/h.

En 2011, une amende de plus de 300 euros

En 2011, un quinquagénaire du South Yorkshire, Phillip Coates, avait été condamné à une amende de 75 livres sterling, raconte le Telegraph, pour avoir roulé avec son segway sur le trottoir, devenant la première personne du Royaume-Uni à faire face à ce type d’accusation. L’affaire avait été portée en justice et perdue par le plaignant. Il avait dû payer 250£ (330€) supplémentaires et 15£ (20€) de suramende compensatoire.

La loi est également bien mal connue chez les forces de l’ordre du Royaume-Uni. Une photographie d’un policier de la région de Manchester usant d’un gyropode a été publiée sur Twitter récemment, avec la légende suivante: «Le nouveau moyen de transport de la police». Deux jours après, le tweet était retiré.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Attentat terroriste sur le London Bridge, démission du Premier ministre maltais soupçonné d'ingérences dans l'enquête sur le meurtre de la journaliste Daphne Caruana Galizia, manifestations en France contre la réforme des retraites....

Un homme invente une frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Un homme invente une frontière et fait payer des migrants pour la franchir

Il avait érigé un faux poste-frontière, en Russie, et faisait croire que la Finlande se trouvait de l'autre côté.

Renvoyer les demandeurs d'asile chez eux est une erreur

Renvoyer les demandeurs d'asile chez eux est une erreur

Rapatrier les réfugiés dans des pays dangereux contrevient au droit international et alimente les conflits, l'instabilité et les crises. Il existe de meilleures alternatives.

Newsletters