Partager cet article

Une pénurie de citrouilles menace le dessert traditionnel de Thanksgiving

Pumpkin Pie Slice | TheCulinaryGeek via Flickr CC License by

Pumpkin Pie Slice | TheCulinaryGeek via Flickr CC License by

Alerte aux États-Unis: la traditionnelle «pumpkin pie» pourrait être compromise cette année, pour cause de pénurie de son ingrédient principal.

Une pénurie de citrouille et de potiron pourrait frapper les magasins américains cet automne, selon des experts agricoles de l’Illinois, État qui cultive 90% de la production nationale, dans un rayon de 145 kilomètresautour de la ville de Peoria.

En effet, les fortes précipitations du mois de juin ont inondé et anéanti une bonne partie des récoltes de cucurbitacées orangées. Point vocabulaire: en anglais, pumpkin désigne à la fois la citrouille et le potiron, au goût plus doux (mais dans le langage courant, on utilise souvent citrouille pour les deux). 

La trahison de Thanksgiving

Comme le précise l’Associated Press, «il devrait y avoir assez de citrouilles pour Halloween cette année, mais peut-être pas assez de citrouilles en conserve pour les tartes préparées pour Thanksgiving», la fête américaine du quatrième jeudi de novembre.

La fameuse et délicieuse Pumpkin pie va donc pâtir des pluies estivales. Or, comme le souligne Grub street, «un Thanksgiving sans tarte à la citrouille revient d’une certaine manière à une trahison».

Attendre la récolte 2016

Le Guardian affirme que «les rendements des cultures ont baissé de moitié dans la ville de l’Illinois qui produit 85% de la citrouille en conserve du monde»Libby's, le plus grand fabricant de courge en conserve (largement utilisée aux États-Unis pour la préparation de la tarte) rapporte que ses approvisionnements dans l’Illinois sont en baisse d’un tiers cette année. Roz O’Hearn, l’une des dirigeantes de l’entreprise, est tout de même confiante pour le mois de novembre mais peut-être pas pour après:

«Une fois que nous aurons expédié le reste de la récolte 2015, nous n’aurons plus de citrouille Libby's à vendre jusqu’à la récolte 2016.»

Il faudra alors peut-être se tourner vers la Chine, premier producteur de courges du monde. 

Un effet du changement climatique?

Mohammad Babadoost, phytopathologiste et professeur à l’université de l’Illinois, évoque cette récolte désastreuse:

«Comme pour la plupart des phénomènes météorologiques isolés, lier directement la pénurie de cette année au changement climatique est difficile. Mais si d’aussi fortes précipitations continuent comme prévu à se produire au printemps dans la zone, cela mettra en difficulté les agriculteurs de “la capitale mondiale de la citrouille”

Il ajoute que des maladies sont venues se greffer aux pluies faisant pourrir les cucurbitacées. Et conseille fortement de ne pas attendre novembre pour acheter des provisions de potiron et autres courges, mais de le faire dès que possible.

C'est en tout cas une mauvaise nouvelle pour l'Illinois, si fier de ses courges. En août 2015, le gouverneur Bruce Rauner a signé une loi donnant à la tarte à la citrouille le statut de «tarte officielle de l’État de l’Illinois»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte