Monde

Emission «Politique» sur France 24: «L'Europe a besoin de résultats», selon l'ambassadeur allemand

Temps de lecture : 2 min

/
Capture d'écran de la vidéo de l'émission. Crédit: Youtube/France 24.

L'émission de France 24 Politique, dont Slate.fr est partenaire, examinait cette semaine la relation de François Hollande à l'Afrique, avec Christophe Boisbouvier, journaliste spécialiste de l’Afrique chez RFI et auteur de Hollande l’Africain (La Découverte). Elle est aussi revenue sur le discours du chef de l'Etat et de la chancelière allemande au Parlement européen, avec Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d’Allemagne en France.

Interrogé sur la montée de l’extrême-droite sur le continent, le diplomate a jugé que les Etats-membres mettaient «souvent des choses sur le dos de l’Europe lorsqu’ils ont des problèmes au sein de leur pays»: «L’Europe a besoin de résultats. Mais il faut parfois regarder en arrière et voir ce que l’on a réussi».

Regardez l’émission dans son intégralité dans la vidéo sous ce lien.

Slate.fr

Newsletters

Les Macron à la Maison-Blanche, une visite cinématographique

Les Macron à la Maison-Blanche, une visite cinématographique

Le président Emmanuel Macron a atterri sur le sol américain lundi 23 avril avec son épouse Brigitte Macron, pour une visite de trois jours à Washington. L’occasion pour Macron et Trump de débattre de très sérieux sujets internationaux, comme...

Mohamed Salah, prodige égyptien du foot et objet de pronostics politiques

Mohamed Salah, prodige égyptien du foot et objet de pronostics politiques

Les fans égyptiens du super attaquant de Liverpool sont à l’affût du moindre indice pour savoir si leur joueur admiré soutient le président autoritaire Al-Sissi ou l’opposition.

Affaires d’abus sexuels: les ONG ne se soucient pas vraiment de la confiance des populations locales

Affaires d’abus sexuels: les ONG ne se soucient pas vraiment de la confiance des populations locales

Depuis deux mois, les révélations d'abus sexuels commis sur le terrain par des membres d'ONG s'accumulent. Seulement, la prise de conscience ne s'est pas accompagnée d'une plus grande implication des bénéficiaires de l'aide humanitaire.

Newsletters