Monde

L’histoire de l’adolescente qui éternue 12.000 fois par jour depuis un mois

Temps de lecture : 2 min

La jeune fille, originaire du Texas, ne peut plus aller à l’école ni jouer de la clarinette.

Impression écran de la chaîne FOX 26.
Impression écran de la chaîne FOX 26.

En quelques minutes, sa vie est devenue un enfer. Fox 26 Houston raconte l’histoire de Katelyn Thornley, une jeune texane âgée de 12 ans qui, en quittant son cours de clarinette, a été prise d’une crise d’éternuements impossible à arrêter, ni même à contenir. Depuis ce jour, il y a plus de trois semaines, elle éternue en moyenne 20 fois par minute, soit plus de 12.000 fois par jour.

«J’ai toujours mal à l’abdomen, mes jambes sont faible, et je peux à peine manger», raconte la jeune fille qui a cru au début être victime d’une crise d’allergie. Mais avec cette crise permanente, elle a dû renoncer à aller à l’école, où certains camarades se moquaient d'elle, et à jouer de la clarinette.

Virus, allergie, tic?

«Des fois, j’aimerais quitter mon corps pour un temps afin de me voir dormir en paix, confie Katelyn, car même dans mes rêves, j’éternue.» Le seul moyen d’apaiser ses crises avant d’aller dormir est de prendre du Benadryl (un antihistaminique) et d’écouter des chansons des Beatles.

Le site Newser note qu’elle a déjà vu six médecins qui lui ont expliqué qu’il s’agissait d’un virus ou des allergies, ou encore qu’elle souffrait d’un stress trop important. «Peu importe ce qu’ils me font, j’ai juste envie que cela ne dure pas trop longtemps», explique-t-elle. Un neurologiste, invité de Fox 26, a expliqué que qu’il pourrait s’agir d’une sorte de tic pris par Katelyn, qui lui a expliqué qu’elle soulageait les démangeaisons dans le nez avec un éternuement. Il a ajouté que des traitements existent, mais son cas est si rare et compliqué que la jeune fille va devoir prendre son mal en patience avant de pouvoir raconter à ses amis qu’elle est «passée à la télé pour ses éternuements».

Slate.fr

Newsletters

Aux États-Unis, les millennials divorcent moins que les baby boomers

Aux États-Unis, les millennials divorcent moins que les baby boomers

Entre 2008 et 2016, le taux de divorce américain a diminué de 18%.

Le juge Kavanaugh tente de se défendre en disant qu'il était vierge au lycée

Le juge Kavanaugh tente de se défendre en disant qu'il était vierge au lycée

Accusé d’agression sexuelle, le candidat à la Cour Suprême raconte sur Fox News qu’il a perdu sa virginité sur le tard.

Aux États-Unis, les overdoses font baisser les temps d'attente pour dons d'organe

Aux États-Unis, les overdoses font baisser les temps d'attente pour dons d'organe

Les listes de demandes d’organes raccourcissent, mais ce n'est pas une bonne nouvelle.

Newsletters