Tech & internet / Culture

[VIDÉO] Si «Game of Thrones» se passait dans la Silicon Valley

Temps de lecture : 2 min

Voici le nouveau générique de la série, avec Apple, Google et Facebook en guise de royaumes.

Le générique de la série Game of Thrones a la particularité de présenter les royaumes où se déroulent l'intrigue dans chaque épisode. Il est tellement connu qu'il a été détourné à de nombreuses reprises.

Toute la saga, inspirée des romans de George R.R. Martin, dépeint la quête des différents personnages pour obtenir le trône. Vanity Fair a donc détourné ce générique pour remplacer les royaumes par des grands groupes de la Silicon Valley: d'abord MSN, Yahoo, AOL puis Google, Apple, Facebook. Et Twitter, Instagram, Snapchat, Slack.

«La réponse est dans le cloud»

Facebook est décrit comme étant dirigé par «un impétueux seigneur de guerre qui collecte les images des visages de ces ennemis dans un livre».

Qui dirigera Internet demande la voix off (en anglais) à la fin? «La réponse est dans le cloud.»

Ce détournement n'est pas sans rappeler celui de la série Silicon Valley –diffusée sur HBO aux États-Unis et en France sur OCS–, et qui dépeint la vie d'entrepreneurs qui essaient de lancer leur start-up face aux grands groupes qui dominent le marché.

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio