Partager cet article

Le projet de mosquée à Ground Zero remplacé par un immeuble de luxe

Une manifestation le 12 septembre 2011 contre le projet de mosquée à Ground Zero | RETEURS/Chip East

Une manifestation le 12 septembre 2011 contre le projet de mosquée à Ground Zero | RETEURS/Chip East

La vive contestation nationale a eu raison de la construction d’un centre islamique baptisé «Cordoba» proposé en 2009.

Le controversé projet de construction d’une mosquée près de Ground Zero n’aura donc pas lieu. Après avoir divisé l’Amérique pendant près de cinq ans et s’être même immiscée dans la campagne présidentielle de 2012, l’hypothétique construction d’un centre culturel islamique va être remplacée, rapporte le site The Awl, par un luxueux immeuble de 70 étages. Prévu pour 2017, le gratte-ciel, dont le prix du mètre carré est évalué à 10.000 dollars sera équipé d’une piscine, d’un service de conciergerie et de salons privés. Mais alors qu’est-il arrivé au centre culturel islamique? 

Le projet d'immeuble conçu par Soho Properties | ©Soho Properties

Construit à la fin des années 1850, le bâtiment du 45 Park Place avait été gravement endommagé le 11 septembre 2001 à la suite d'une chute du train d’atterrissage d’un avion sur le toit. En mauvais état et souhaitant vite s’en débarrasser, l’ancien propriétaire cède l’immeuble à Sharif El-Gamal, via sa société Soho Properties. 

Une expérience de lieu de prière réussie

El-Gamal autorise alors l’imam Feisal Abdul Rauf à l’utiliser pour y tenir la prière du vendredi. Fort de cette expérience réussie, El-Gamal et Abdul Rauf propose en décembre 2009 la construction d’un centre islamique baptisé «Cordoba», «en hommage à la ville Espagnole où les musulmans, les chrétiens et les juifs co-existaient au Moyen Âge», expliquaient les deux hommes. Le conseil de la communauté locale vote leur projet sans savoir le tôlé que l’annonce va provoquer dans le pays. 

S’ensuit une vive contestation, surtout de personnes n’habitant pas New York, rapporte toujours le site The Awl. Le Républicain et ancien Président de la Chambre des représentants des États-Unis, Newt Gingrich déclarait par exemple: 

«Les Nazis n’ont pas le droit de mettre en place un panneau à côté de Musée de l'Holocauste à Washington. Nous ne pourrions jamais accepter que les Japonais installent un site à côté de Pearl Harbor. Il n'y a aucune raison pour nous d'accepter une mosquée à côté du World Trade Center». 

Un nouveau projet

Après quatre ans de manifestations et d’hostilités, cumulées à des relations qui se sont rafraîchies avec son ancien associé, Sharif El-Gamal annonce le 25 septembre dernier dans Bloomeberg Business son nouveau projet d’immeuble d’habitation et de bureaux luxueux. 

Dommage pour les musulmans new-yorkais qui souhaitaient justement envoyer un message de condamnation et d’apaisement avec ce centre qui comprenait un lieu de culte.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte