Monde

La photo d’un enfant mort-né exploitée dans une vidéo anti-avortement

Temps de lecture : 2 min

Lexi Oliver Fretz et son mari avaient posté une photo de leur bébé mort-né après dix-neuf semaines de grossesse sur leur blog. Celle-ci sert aujourd'hui la campagne des Républicains contre le planning familial.

 Abortion.MFL32.WDC.24January2005 |Elvert Barnes via Flickr License by

Lexi Oliver Fretz est une fervente chrétienne, opposée à l’avortement. Mais cela ne l’empêcha pas d’avoir un choc lorsqu’elle visionna une vidéo anti-avortement que lui avait envoyée un de ses amis. Car dans cette vidéo se trouvait une photo de son fils, Walter, mort-né, après dix-neuf semaines de grossesse seulement, comme le raconte le Washington Post.

C’est un ami qui a écrit à Lexi Oliver Fretz pour la prévenir. «Nous étions sous le choc», raconte-telle au quotidien. Photographe elle-même, elle avait demandé à son mari de prendre cette photo et l’avait postée sur son blog, afin que ses amis sachent pourquoi elle n’était plus enceinte.

Une vidéo utilisée par les Républicains

Le cliché du couple s’est retrouvé à la neuvième minute de cette video postée en août par le Center for Medical Progress, une association anti-avortement. Devenue virale, elle a ensuite largement été utilisée par les Républicains au congrès qui essaient de couper les vivres au planning familial américain, l’institution qui permet notamment aux femmes d’avorter.

Quant à Lexi Oliver Fretz, elle a choisi de ne pas porter plainte contre l’association en question. Elle affirme, selon le Washington Post, faire confiance aux «intentions divines».

«La mort de Walter doit servir à quelque chose. Et si c’est à protéger les enfants à naître, alors pourquoi pas.»

Slate.fr

Newsletters

Les justifications de l'ado pro-Trump n'empêchent pas l'indignation

Les justifications de l'ado pro-Trump n'empêchent pas l'indignation

La complexité des événements de Washington ne doit pas nous dissuader de dire la vérité au sujet de Trump.

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Vous ignorez tout de ce territoire bosnien qui fait de la région de Dubrovnik une enclave croate? Logique: sa frontière ne fait que vingt kilomètres de long.

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La langue de Trump est un miroir implacable: du président lui-même, de l'Amérique et de notre époque.

Newsletters