Sports

L'Angleterre, déjà humiliée, va être délogée de son camp d'entraînement

Temps de lecture : 2 min

Une équipe quart-de-finaliste va bénéficier des infrastructures luxueuses conçues pour l'événement.

Entrainement de l'équipe anglaise à  Pennyhill Park, Bagshot, Surrey le 14 septembre 2015 | Action Images via Reuters / Henry Browne
Entrainement de l'équipe anglaise à Pennyhill Park, Bagshot, Surrey le 14 septembre 2015 | Action Images via Reuters / Henry Browne

Éliminé de sa propre Coupe du monde, sous le coup d’une enquête pour avoir approché des officiels lors du match contre l'Australie, moqué par ses adversaires, le XV de la rose est au plus mal. Et l'humiliation n'est pas terminée. Le Telegraph rapporte en effet que l’équipe anglaise va devoir laisser sa somptueuse base de Pennyhill Park à Bagshot à une autre équipe avant même d'avoir quitté la compétition.

Alors que la fédération anglaise de rugby avait investi plus de trois millions d’euros dans de nouvelles infrastructures, c’est une équipe quart-de-finaliste qui va pouvoir en profiter. En effet, le règlement de la Coupe du monde stipule que toutes les bases sont neutres et ne peuvent être utilisées par une équipe éliminée.

Tout près de Twickenham

La fédération quittera donc définitivement Pennyhill Park mercredi 7 octobre, pour aller à Manchester afin d'effectuer son dernier match de poule contre l’Uruguay, samedi. La pire hypothèse pour le XV de la rose? Que le Pays de Galles, ennemi de toujours et bourreau des Anglais pendant les barrages, soit l’équipe élue pour prendre place dans l’hôtel construit au XIXe siècle.

L’hôtel situé à seulement quarante minutes de Twickenham avait été conçu pour donner le maximum de chance à l’équipe nationale pour remporter «sa coupe du monde»… Reste à savoir si son successeur aura plus de chance.

Newsletters

JO 2020: le village olympique bientôt transformé en hôpital?

JO 2020: le village olympique bientôt transformé en hôpital?

La ville de Tokyo pourrait réquisitionner une partie des appartements destinés aux athlètes pour accueillir les malades du Covid-19.

La crise du Covid-19 coûte très cher au sport mondial

La crise du Covid-19 coûte très cher au sport mondial

Le report des compétitions ne sera pas sans conséquences économiques. Des petits clubs vont-ils devoir déposer le bilan? Ou ouvrira-t-on la voie à un nouveau modèle plus solidaire?

Un joueur de foot irlandais condamné à une amende par son club pour une référence à l’IRA

Un joueur de foot irlandais condamné à une amende par son club pour une référence à l’IRA

James McClean, milieu de terrain de Stoke City, a posté une photo de lui donnant une «leçon d’histoire» à ses enfants, avec une cagoule, faisant directement référence à l’IRA.

Newsletters