Partager cet article

«Je me demande si cette relation est viable à long terme»

«Ashes» par Edvard Munch  via Wikipedia License CC

«Ashes» par Edvard Munch via Wikipedia License CC

Cette semaine, Lucile conseille une jeune femme qui a renoué une relation potentiellement malsaine.

«C'est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes.

Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Pour retrouver les chroniques précédentes

J'ai 22 ans et je me suis séparée de mon ex en janvier de cette année. Cela faisait deux ans que nous étions ensemble. C'est mon premier amour. Ça a toujours été compliqué entre nous: une grande différence d'âge, des envies pas au même moment. Et puis je l'ai toujours plus aimé qu'il ne m'a aimée. Nous avons vécu notre couple chacun de notre côté. Lui, surtout, car lorsque nous n'étions pas ensemble je n'avais pas l'impression de faire partie de sa vie. Ses décisions ne m'incluaient souvent pas.

Je l'ai quitté suite à la découverte de mails qui dataient du début de notre relation, où il parlait de me tromper.

Nous nous sommes revus il y a deux ou trois mois, à son initiative, car il voulait régler nos différends... et depuis nous couchons ensemble. Nous nous voyons à l'hôtel pour un week-end où nous passons notre temps à rire et à faire l'amour. Des disputes éclatent parfois car j'ai beaucoup souffert lors de notre relation et je lui en veux encore. Il est plus attentionné que jamais, plus prévenant, plus ouvert. Cependant, l'ombre de cette hypothétique infidélité me hante (bien qu'il jure qu'il n'a rien fait). Ma famille le déteste, car en deux ans elle ne l'a jamais rencontré, et il m'a souvent laissée en plan.

Je sais qu'il a évolué, mais certains comportements de sa part me mettent toujours hors de moi (il me demande conseil et va à l'opposé de ce que je lui dis, il fait parfois des choix qui vont à l'encontre de mes principes). Nous sommes très différents.

Je me demande donc si cette relation est viable à long terme (il est rejeté par mes parents, il est toujours assez égoïste...), et si je me fais plus de mal que de bien.

Merci, 

A.

Chère A.,

C’est une réalité: vous aurez moins de mal dans la vie à trouver des gens pour partager les bons moments (ici le sexe et les instants de légèreté) qu’à en trouver pour vous soutenir en cas de coups durs. Une relation de couple, comme une relation d’amitié, n’a pas vocation à être parfaitement équilibrée mais elle doit apporter à chacune des deux parties les éléments dont elles ont besoin.

C’est bien simple: accepteriez-vous de vos amis qu’ils répondent toujours présents pour un barbecue en été et jamais quand vous avez besoin d’une oreille attentive ou de conseils quand vous en avez le plus besoin? êtes-vous de celles qui préparent le repas, la table et font la vaisselle tandis que les autres profitent du moment présent?

La question que vous vous posez ne concerne pas seulement cette relation amoureuse mais bien qui vous êtes et qui vous voulez être. Votre famille a décidé de muer sa déception en agressivité, vous-même avouez que vous êtes encore blessée (de ses mots, même sans passage à l’acte, mais aussi de son attitude) alors il n’y a pas de raison de vous acharner à faire vivre cette relation moribonde. On ne rachète pas une humiliation, de la souffrance et des peines avec un bouquet de fleurs et des sourires.

Mais vous devez aussi vous demander si vraiment il vous aimait moins que vous ou s'il n'avait pas la même manière de le montrer. Si vous ne manquez pas de confiance en vous. Si votre famille ne le déteste pas moins pour ce qu'il est que pour ce qu'elle a le sentiment de percevoir de son comportement, mais qui n'est que le reflet de ce que vous leur dites. Après tout: ils ne l'ont jamais rencontré. Vous devez vous demander aussi s'il a changé. Si cette séparation lui a fait prendre conscience de son amour pour vous.

Mais s'il était effectivement égoïste et moins amoureux que vous, et si cette séparation ne l’a pas changé intrinsèquement, si vos différences et son ego prennent encore le pas sur tout le reste, alors, non, cette relation n’est pas viable sur le long terme.

Et vous méritez mieux, évidemment, comme partager le quotidien de quelqu’un qui vous respecte, partage vos opinions et vos principes ou vous encourage à en avoir. Quelqu’un qui, à défaut d’avoir les mêmes envies au même moment, sera prêt à écouter les vôtres et à, parfois, les faire passer avant les siennes.

Si vous avez eu la force de le quitter à l’issue d’une énième humiliation de sa part –cela peut vous sembler un mot fort mais ne méprisez jamais les petites humiliations du quotidien–, alors vous aurez la force de regarder en face la réalité: la situation vous oblige à vous poser trop de questions actuellement pour être heureuse. Si vous êtes la seule partie à faire des efforts, alors vous n’êtes pas à votre place.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte