Culture

Les remakes de films hollywoodiens à l'étranger sont parfois vraiment (mais vraiment) ridicules

Temps de lecture : 2 min

Vous n'avez même pas idée.

Une version turque de Captain America, la version brésilienne de Star Wars ou encore une version japonaise de Spider-Man... Les films classiques réalisés à Hollywood et les comics sont parfois adaptés très (très) librement lorsqu'ils sont repris à l'étranger. Pour expliquer ces différences avec les œuvres originales, il y a le manque de moyens, les personnages dont le nom est adapté en fonction des noms locaux, les scénarios pas toujours cohérents avec ceux de départ…

Si vous vouliez juger par vous-même, voici les dix films cités par la chaîne YouTube américaine Screen Rant :

– La version turque de Captain America: 3 Dev Adam;

– Un Star Wars brésilien: Os Trapalhoes Na Guerra Dos Planetas;

Terminator en Indonésie (avec une femme pour remplacer Arnold Schwarzenegger): Lady Terminator;

Street Fighter à Hong Kong: Future Cops;

Spider-Man au Japon: Supaidaman;

Batman en Turquie: Betmen: Yasara adam;

Superman en Inde: Dariya Dil;

Star Trek en Turquie: Turist Ömer Uzay Yolunda;

Les Dents de la mer en Italie: L'Ultimo Squalo;

Les Griffes de la nuit en Inde: Mahakaal The Monster.

Slate.fr

Newsletters

Enfant, je redoutais la fin de «Quitte ou double» présentée par Zappy Max

Enfant, je redoutais la fin de «Quitte ou double» présentée par Zappy Max

Inévitablement liée au souvenir sonore de son «Quitte ou double» lancé avec enthousiasme, la mort de l'animateur éveille en moi un autre et terrible souvenir.

Tolkien ne serait pas devenu Tolkien sans Oxford

Tolkien ne serait pas devenu Tolkien sans Oxford

J. R. R. Tolkien a passé cinquante ans à Oxford. Le biopic de l'écrivain, en salle ce 19 juin, revient sur ses années d'étudiant dans la cité universitaire, décisives dans l'invention de son univers.

Avec «Le Daim», à délirant, délirante et demie

Avec «Le Daim», à délirant, délirante et demie

Le nouveau film de Quentin Dupieux fabrique une fable absurde autour d'un serial killer obsessionnel et givré, invention nourrie d'une autre folie moins improbable, la pulsion créatrice.

Newsletters