Monde

Le début d’une Troisième Guerre mondiale?

Temps de lecture : 2 min

L’hypothèse d’une nouvelle guerre mondiale est régulièrement avancée par des politologues et commentateurs de tous bords.

Soldat de paix | Jayel Aheram via Flickr CC License by
Soldat de paix | Jayel Aheram via Flickr CC License by

Escalade du conflit en Syrie avec l’implication des Russes, regain de tensions en Afghanistan, d’où les Américains se retirent (peut-être trop tôt), durcissement de la politique israélienne, déstabilisation de l’Irak… Difficile de voir la situation internationale en rose par ces temps de guerre généralisée. Mais faut-il y voir une guerre mondiale?

L’hypothèse est régulièrement avancée par des politologues et commentateurs de tous bords. L’un des essais les plus connus en la matière est celui de Pascal Boniface, directeur fondateur de l'Iris (Institut de relations internationales et stratégiques), qui se demandait si le monde n’allait pas Vers la Quatrième Guerre mondiale?.

Ce n’est pas une quatrième, mais une Troisième Guerre mondiale (qui n’inclut donc pas la Guerre froide dans le décompte) que voit venir Vincent Jauvert, grand reporter à L’Obs. Avec deux arguments à l’appui: l'Arabie saoudite aurait arraisonné ce mercredi 30 septembre deux navires de l’Iran, «son ennemi intime». Et la Russie a fait voter par son parlement une loi l'autorisant à mener une opération armée en Syrie.

Cette affirmation résomme en tous cas étrangement avec une autre, celle de Barack Obama, qui a déclaré lundi 28 que les Etats-Unis avaient toujours lutté pour éviter une Troisième Guerre mondiale.

Slate.fr

Newsletters

Une mascotte loutre sème la terreur au Japon

Une mascotte loutre sème la terreur au Japon

Un appétit pour le chaos qui n'est pas au goût d'une petite municipalité du sud du pays.

Les justifications de l'ado pro-Trump n'empêchent pas l'indignation

Les justifications de l'ado pro-Trump n'empêchent pas l'indignation

La complexité des événements de Washington ne doit pas nous dissuader de dire la vérité au sujet de Trump.

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Vous ignorez tout de ce territoire bosnien qui fait de la région de Dubrovnik une enclave croate? Logique: sa frontière ne fait que vingt kilomètres de long.

Newsletters