Le premier tweet d'Edward Snowden est le slogan de… Verizon, qui a fourni des données à la NSA

Capture d'écran du premier tweet d'Edward Snowden.

Capture d'écran du premier tweet d'Edward Snowden.

Le premier compte qu'Edward Snowden a suivi sur Twitter, c'est celui de la NSA. Oui, précisément l'agence de sécurité dont il a révélé en 2013 qu'elle avait mené une surveillance de masse. Quant au premier tweet du lanceur d'alertes –«M'entendez-vous?»–, il n'est pas non plus dépourvu d'humour.

Surtout, lorsque l'on sait qu'il s'agit du slogan de l'un des importants opérateurs téléphoniques américains. L'un des premiers à être concerné par les écoutes révélées par Edward Snowden. Des millions d'Américains ont ainsi été concernés, soulignait The Guardian en 2013.

Voici la publicité où ce slogan –«Can you hear me now?»– est répétée à l'envi.

La publicité est tellement connue aux Etats-Unis qu'elle avait été détournée. Avec Barack Obama qui répondait avec son slogan de campagne de 2008 «Yes We Can» («Oui, nous pouvons») quand il avait été démontré que Verizon transmettait les données de ses clients à la NSA.

Ce compte Twitter n'est pourtant pas une blague. Il est certifié par Twitter, prouvant que c'est bien lui. Il a dépassé les 100.000 abonnés en quelques minutes après son premier tweet. Le site The Intercept explique comment le nom d'utilisateur @Snowden a été récupéré par le réseau social pour Edward Snowden –il était inutilisé par un certain Jay Snowden depuis trois ans. Selon l'avocat de Snowden, Ben Wizner, c'est bien lui qui tweetera. Sa bio de présentation dit: «Je travaillais pour le gouvernement. Maintenant, je travaille pour les gens. Directeur à la fondation Freedom of the Press.»

Resté relativement dans l'ombre des journalistes avec qui il travaille, donnant quelques interviews, Snowden s'affirme ainsi aujourd'hui comme une personnalité publique. 

Son deuxième tweet va d'ailleurs à l'un de ses intervieweurs, l'astrophycien Neil deGrasse Tyson. Il lui demande si c'est possible de se rendre sur Mars, «pour un ami». Sous-entendu lui, qui est exilé en Russie.

La réponse de Neil deGrasse Tyson n'a pas tardé: «Ed Snowden, si vous visitez Mars, je suis sûr que n'importe quelle forme de vie vous accueillera, avec un peu d'eau –et un visa touristique.»

Et la discussion continue… Edward Snowden répond à nouveau à Tyson qui lui demande ce qu'il fait ses jours-ci: «La surveillance ne s'arrête jamais, et les projets de la fondation Freedom of Press m'occupent, mais je trouve toujours le temps pour les photos de chat.»

Ce 30 septembre, Twitter a publié un GIF détaillant toutes les réactions dans le monde, via les mentions du compte @Snowden:

Parmi les réactions, celle de ce gouverneur de l'État de New York: «Twitter est une grande entreprise américaine qui ne devrait pas donner une plateforme aux terroristes et aux traitres. Jack [Jack Dorsey, fondateur de Twitter, ndlr], coupez le compte de Snowden aujourd'hui.»

Partager cet article