Le président hondurien voit des complots partout

Slate.fr, mis à jour le 26.09.2009 à 9 h 45

La pression qui pèse sur le président destitué Manuel Zelaya semble lui monter à la tête, depuis qu'il s'est réfugié dans l'ambassade du Brésil en début de semaine, si l'on en croit le quotidien El Pais. Mardi 22 septembre, une manifestation de soutien à Zelaya réunissant 4000 personnes a été dispersée par les troupes putschistes. L'armée à ensuite diffusé l'hymne national par haut-parleurs. Le président Zelaya y a vu une tentative «de rendre fous les occupants de l'ambassade au moyen de sons stridents». Il alerte depuis lors la communauté internationale et ses partisans des craintes multiples qu'il nourrit. Quatre complots très sophistiqués seraient fomentés contre lui.

Zelaya a déjà annoncé solennellement aux médias du monde entier qu'il ne comptait pas se suicider. Il s'agit de désamorcer les manigances des putschistes, qui pourraient simuler un suicide en cas d'assaut de l'ambassade. Le gouvernement provisoire, instauré depuis le mois de juin par l'ancien président du conseil Roberto Micheletti, s'est solennellement engagé à ne pas forcer l'accès du batiment. Pourtant différents témoignages rapportent que l'eau et l'électricité ont été coupées et que les communications sont sur écoute.

Pire encore, le président Zelaya affirme que les troupes et la police tentent d'introduire des gaz neurotoxiques au travers des murs mitoyens du bâtiment diplomatique. Ce n'est pas tout. Un groupe de mercenaires israéliens serait en train de mener des opérations de brouillage des communication. Ils emploieraient en outre «des appareils électroniques qui affectent le cerveau», selon le président Hondurien.

Pour l'heure les deux opposants pourraient entamer un dialogue d'apaisement. Le gouvernement provisoire a fait mercredi 23 septembre, des propositions en ce sens.

[Lire l'article complet sur El pais]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Honduras opposing Zelaya, rbreve / Flickr
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte