Économie / Société

Ogden, Utah: la ville la moins inégalitaire des États-Unis

Temps de lecture : 2 min

Les 20% des ménages les plus riches de cette commune de 80.000 habitants possèdent environ 40% des revenus. Un record.

Ogden, Utah | Christopher Koppes via Flickr CC License by CC
Ogden, Utah | Christopher Koppes via Flickr CC License by CC

Dans les villes les plus inégalitaires des États-Unis, les 20% des résidents les plus riches détiennent 60% des revenus. C'est notamment le cas de plusieurs villes du Connecticut où vivent des managers de hedge fund, parfois milliardaires, à quelques kilomètres de ghettos violents. De l'autre côté du spectre, il y a la ville d'Ogden dans l'Utah, où les 20% des ménages les plus riches possèdent environ 40% des revenus, un record d'égalité pour les villes américaines.

À la suite de cette étude publiée par le gouvernement américain, le magazine Newsweek s'est rendu à Ogden dans l'Utah, la ville de 86.000 habitants décrite comme un «oasis pour les classes moyennes».

Une vaste entreprise de rénovation

Jusque dans les années 1960, cette ville était une plaque tournante commerciale grâce à sa situation à la jonction entre deux lignes de chemin de fer stratégiques. Mais à partir du moment où le transport routier s'est imposé, Ogden a commencé à perdre ses sources de richesse, et dans les années 1990, les commerces et les familles aisées avaient quitté la ville.

Les choses ont commencé à changer en 2002 suite à l'élection d'un maire dynamique qui a fait rénover des immeubles historiques et tenté d'attirer des entreprises. Au départ, les sociétés de high-tech n'étaient pas intéressées, mais dans cette ville proche des montagnes, les entreprises liées aux activités sportives de plein air ont été attirées par les bas coûts de l'immobilier. À partir de là, d'autres entreprises sont venues, et la ville a encouragé la création d'une main d'œuvre qualifiée particulièrement adaptée au secteur du high-tech.

Des formations adaptées dès la maternelle

Moins de la moitié de la population adulte d'Ogden est diplômée de l'université, mais la ville a mis en place de nombreux programmes de formations techniques dans les écoles et l'université locale. Les compétences qui y sont enseignées correspondent aux besoins des entreprises, et certaines formations commencent très tôt, dès la maternelle. Ce type d'instruction permet aux résidents d'avoir des salaires relativement élevés sans s'endetter en allant à l'université. C'est donc la combinaison entre employés qualifiés dans des secteurs porteurs et bas coût de la vie qui permet à une majorité des résidents d'Ogden d'accumuler des richesses.

Selon Raj Chetty, un économiste interviewé par Newsweek:

«L'approche locale est intéressante car il s'agit d'un niveau où les solutions politiques sont plus faciles à contrôler. Tout ne peut pas être réglé au niveau fédéral ou de l'État, certains problèmes locaux nécessitent une approche sur mesure.»

Newsletters

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

J'ai découvert une entreprise qui ne cherche pas à grossir à tout prix, et ça m'a fascinée

Une marque a besoin de trouver un équilibre économique, pas forcément de devenir leader d'un marché.

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Pourquoi l'hôtellerie-restauration ne séduit plus les travailleurs

Si les hôtels et les restaurants ont rouvert après de longs mois de fermeture, le secteur a du bien du mal à recruter. Les négociations à venir pourraient entraîner une revalorisation des salaires.

Au Royaume-Uni, les pénuries font craindre un nouvel Hiver du mécontentement

Au Royaume-Uni, les pénuries font craindre un nouvel Hiver du mécontentement

Ces derniers jours, le manque d'essence et de biens de consommation a semé un vent de panique en Angleterre. Des événements qui ne sont pas sans rappeler la période 1978-1979. 

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio