Égalités / Culture

Tous Cinéma: c'est quoi un film d'hommes?

Temps de lecture : 2 min

C'est la question que pose Julie Gayet dans son nouveau documentaire, et qu'elle a évoquée dans l'émission Tous Cinéma, dont Slate est partenaire.

Qu'est-ce qu'un film de femme? Cette question, les réalisatrices l'entendent en permanence. D'ailleurs, la réalisatrice et comédienne Julie Gayet l'avait posée dans un documentaire, Cineast(e)s (co-réalisé avec Mathieu Busson et qui rappelait au passage que le pionnier du cinéma de fiction était une pionnière, précédant les frères Lumière: Alice Guy-Blaché). Julie Gayet était allée voir une vingtaine de réalisatrices, qui avaient réfléchi avec elle à la question. Et certaines, comme Céline Sciamma ou Mia Hansen-Love, lui avaient alors suggéré: et les hommes? Est-ce qu'ils ne pourraient pas, ne devraient pas se poser aussi la question? C'est quoi, un film d'hommes?

C'est ainsi qu'a émergé le deuxième volet du documentaire Cinéastes, dans lequel Julie Gayet fait, pour une fois des hommes, de manière saisissante, les autres. Ils ne sont plus l'universel qu'on n'interroge pas, l'existence par défaut, mais ceux que le regard –enfin– interroge. C'est quoi un film d'hommes? Ils ne savent pas, ils réfléchissent, ils hésitent et, pour la plupart s'enfoncent peu à peu dans des clichés. Et souvent, plus ils sont vieux, plus les clichés les tiennent. Mais c'est intéressant à voir, c'est essentiel à comprendre, la vision que ces réalisateurs ont des hommes et des femmes.

Ce qui rassure c'est que les plus jeunes (Jérôme Bonnell, Thomas Cailley par exemple) sont aussi les plus sensibilisés aux problématiques de genre. Dans Tous Cinéma cette semaine, dont Slate est partenaire, Julie Gayet revient sur son documentaire.

Un extrait est disponible ici:

Dans cette même émission, Baya Kasmi est venue évoquer son premier long-métrage comme réalisatrice (elle a co-scénarisé Hippocrate et Le Nom des gens): Je suis à vous tout de suite. Manu Payet de son côté est venu parler du prochain film dont il tient l'affiche: Un début prometteur, d'Emma Luchini.

Newsletters

La Hongrie veut mettre fin à la reconnaissance des personnes trans

La Hongrie veut mettre fin à la reconnaissance des personnes trans

La crise du coronavirus est décidément un bon prétexte pour le gouvernement Orbán.

«Le Regard féminin» d'Iris Brey, un ouvrage à réfléchir

«Le Regard féminin» d'Iris Brey, un ouvrage à réfléchir

Il permet d'aborder les enjeux du cinéma et du féminisme en s'appuyant sur ce qui se joue véritablement à l'intérieur des films et de l'expérience qu'on en a.

Confinement: la révolution de l'égalité dans les foyers n'aura pas lieu

Confinement: la révolution de l'égalité dans les foyers n'aura pas lieu

Avec leur compagnon désormais à la maison, les femmes auraient pu espérer que leurs surcharges mentale et domestique s'allégeraient. C'est l'inverse qui semble se produire.

Newsletters