Tech & internet

Ces Américains ont inventé l'ancêtre de Netflix en 1972

Temps de lecture : 2 min

Des vieux magnétoscopes, septembre 2006. Marcin Wichary via Flickr CC Licence By
Des vieux magnétoscopes, septembre 2006. Marcin Wichary via Flickr CC Licence By

«Je vous offre, à vous et votre famille, un accès immédiat aux programmes télé, un choix de longs métrages, de contenus éducatifs et culturels, et vos propres films. Vous pouvez les regarder dans l'intimité de votre salon, à n'importe quelle heure, sans avoir à vous rendre où que ce soit, ni braver la foule, sans publicités ou autres interruptions. Je peux faire ça parce que je suis une machine à remonter dans le temps, une machine très spéciale à remonter dans le temps.»

Nous ne sommes pas en 2015, ni en 2010. Ce pitch commercial ressemble pourtant à celui de Netflix ou d'autres services de vidéo à la demande (VOD). Et pourtant, il date de 1972 et a été inventé par une entreprise qui s'appelle Cartrivision –que plus personne ne connaît aujourd'hui.

Ces Américains de San Jose en Californie proposent à l'époque le premier magnétoscope enregistreur qui peut rejouer des programmes télé, montrer des vidéos enregistrées chez soi, et même un service de sécurité via la caméra du magnétoscope qui devient une caméra de surveillance. Pourtant, treize mois plus tard, le produit a fait un flop, détaille Fast Company. La faute à un marketing pas assez fort et à la concurrence de Philips (et son N1500 dont la qualité d'images était meilleure.

Cartrivision offre pourtant la possibilité de réenregistrer sur des cassettes et met à disposition un riche catalogue, entre 100 et 200 films à acheter ou à louer. Si cela nous semble évident aujourd'hui, en 1972, c'était une avancée significative. Dans les années 70, Hollywood voyait en effet d'un très mauvais œil la possibilité de louer des films qui étaient sortis en salles peu de temps auparavant.

L'histoire de cette entreprise rappelle l'excellente série d'AMC Halt and Catch Fire, qui montre très bien comment, dans les dernières décennies du XXe siècle, nombre d'entreprises sont entrées dans une course effrénée pour l'innovation technologique qui se répercuterait sur le quotidien des individus –les personnages principaux avaient eu l'idée de l'ordinateur portable en même temps qu'Apple. Ou comment ne pas trouver exactement la bonne formule au bon moment, avec l'ambition et les moyens marketing suffisants, vouait toute tentative à l'échec.

Slate.fr

Newsletters

Il a fallu 10 minutes à un enfant de 11 ans pour pirater les résultats d’une élection américaine

Il a fallu 10 minutes à un enfant de 11 ans pour pirater les résultats d’une élection américaine

Et si, finalement, rien ne valait le bon vieux bulletin de vote en papier?

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

Pour les employés de Facebook, c’est la fin de la nourriture gratuite

La commune de Mountain View en Californie a décidé qu'il était temps de défendre ses commerçants.

Pendant deux ans, il a nettoyé Facebook

Pendant deux ans, il a nettoyé Facebook

Nicola, jeune Berlinois originaire d'Amérique du Sud et modérateur pour un sous-traitant du réseau social, a été confronté chaque jour à la pornographie, la haine et la violence, mais aussi à des choix cornéliens.

Newsletters