Monde

Le graphique qui résume les divergences politiques à l'ONU depuis 1945

Temps de lecture : 2 min

/
Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, s'exprime devant l'Assemblée générale des Nations Unies, le 27 septembre 2015. REUTERS/Carlo Allegri

Pour le soixante-dixième anniversaire des Nations unies, une application retrace les différentes résolutions et décisions votées par les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies –la France, la Russie, le Royaume-Uni, la Chine populaire et les Etats-Unis– depuis la création de l'organisation. Cet ensemble de graphiques a été développé par Erik Voeten, professeur associé à l'université de Georgetown aux Etats-Unis, et relayé par le Washington Post.

L'application compare l'engagement politique –plutôt libéral ou plutôt conservateur– de chacun des pays avec la position finalement adoptée par les Nations unies. Les premières années qui suivent la création des Nations unies sont marquées par l'influence importante de la Guerre froide sur les votes des pays membres, avec un fort écart entre les Etats-Unis et l'URSS. Aussi, à partir des années 1950 jusqu'aux années 1960, le graphique met en avant les divergences politiques entre la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni à propos du processus de décolonisation et de l'accueil de nouveaux pays au sein des Nations unies.

La position politique des Nations unies (en bleu ciel) comparée à la position politique des Etats membres du Conseil de sécurité des Nations unies depuis 1945. Au-dessus de 0, l'idéologie est considérée comme libérale, en-dessous, elle est considérée comme conservatrice.

La courbe verte du graphique illustre également les virages politiques soviétiques. Le premier est opéré dans les années 80, notamment avec l'arrivée au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev, soucieux de réformer l'Union soviétique et de renouer le dialogue avec les Etats-Unis. Quelques années plus tard, on constate que l'écart entre les engagements politiques américains et russes se creuse à nouveau, notamment avec l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine.

Vous pouvez explorer l'application ici.

Slate.fr

Newsletters

Les Macron à la Maison-Blanche, une visite cinématographique

Les Macron à la Maison-Blanche, une visite cinématographique

Le président Emmanuel Macron a atterri sur le sol américain lundi 23 avril avec son épouse Brigitte Macron, pour une visite de trois jours à Washington. L’occasion pour Macron et Trump de débattre de très sérieux sujets internationaux, comme...

Mohamed Salah, prodige égyptien du foot et objet de pronostics politiques

Mohamed Salah, prodige égyptien du foot et objet de pronostics politiques

Les fans égyptiens du super attaquant de Liverpool sont à l’affût du moindre indice pour savoir si leur joueur admiré soutient le président autoritaire Al-Sissi ou l’opposition.

Affaires d’abus sexuels: les ONG ne se soucient pas vraiment de la confiance des populations locales

Affaires d’abus sexuels: les ONG ne se soucient pas vraiment de la confiance des populations locales

Depuis deux mois, les révélations d'abus sexuels commis sur le terrain par des membres d'ONG s'accumulent. Seulement, la prise de conscience ne s'est pas accompagnée d'une plus grande implication des bénéficiaires de l'aide humanitaire.

Newsletters