Monde

Quand Yitzhak Rabin comparait les colonies à «un cancer» de la société israélienne

Temps de lecture : 2 min

L’enregistrement inédit de 1976 est un échange avec un journaliste, rendu public dans un documentaire sur l’ancien premier ministre.

Une ancienne synagogue dans une colonie abandonnée du sud de la bande de Gaza. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa
Une ancienne synagogue dans une colonie abandonnée du sud de la bande de Gaza. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

Dans un enregistrement datant de 1976 rendu public pour la première fois, on peut entendre l’ancien premier ministre israélien Yitzhak Rabin déclarer à un journaliste que le mouvement alors émergeant des colonies israéliennes de peuplement dans les territoires palestiniens sont «comparables à un cancer», et prévenir que son pays prend le risque de devenir un Etat d’apartheid s’il annexe la bande de Gaza.

L’enregistrement, reproduit dans un documentaire sur la vie politique de Rabin qui sort cette semaine en Israël, a été réalisé par l’attaché de presse de Rabin, qui gardait trace de tous les échanges avec les journalistes y compris des moments «off» dont faisait partie cette séquence...

Rabin parle lors de cet échange avec le journaliste du mouvement Gush Emunim à l’origine des colonies, le comparant à un «cancer dans le tissu de la société démocratique d’Israël», tout en ajoutant qu’il n’était pas fou et ne parlerait jamais en ces termes publiquement. Il s’avoue également persuadé qu’à terme l’évacuation s’imposera, évacuation qui aura finalement lieu en 2005 dans la bande de Gaza, alors que les colonies de peuplement sont toujours nombreuses en Cisjordanie.

Rabin a été assassiné en 1995 par un extrémiste israélien opposé aux accords de paix d’Oslo, signés lors de son deuxième mandat de premier ministre avec Yasser Arafat en 1993 sous l’égide de la Maison blanche.

Yitzhak Rabin et son épouse Leah, images d'archives du film documentaire «Rabin dans ses propres mots» diffusé par la chaîne Channel 2

Newsletters

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Le commerce équitable: un levier de résilience et d’adaptation aux effets du changement climatique

Les producteurs des pays en voie de développement sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement climatique. Ils se trouvent souvent en première ligne face à aux cyclones, aux ouragans, aux épisodes de sécheresse ou aux inondations qui réduisent le volume des récoltes et vont parfois jusqu’à les décimer. L’ONG Max Havelaar met tout en œuvre pour que les producteurs et productrices soient plus fort.e.s et résilient.e.s face aux aléas climatiques et leurs conséquences, mais aussi pour les accompagner dans la réduction de leur impact sur l'environnement.

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Parents et médecins ne cessent de tirer la sonnette d'alarme face à une situation qui s'aggrave.

Préserver le patrimoine culinaire ukrainien, un acte de résistance

Préserver le patrimoine culinaire ukrainien, un acte de résistance

C'est ce qu'a entrepris Olga Koutseridi, originaire de Marioupol, en archivant le plus grand nombre de recettes possible.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio