Égalités

Une journaliste harcelée en direct pendant un reportage sur le harcèlement de rue

Temps de lecture : 2 min

A Nottingham en Angleterre, une journaliste de la BBC était en plein reportage sur le harcèlement de rue lorsqu'un homme de passage lui a crié des obscénités en direct. La chaîne a bipé ses paroles et flouté son visage, mais la reporter, Sarah Teale, a confirmé les faits sur Twitter:

Ironie. J'étais en train de dire que 95% des femmes sont victimes de harcèlement verbal et un homme me hurle des obscénités sexuelles.

Sur la vidéo, on peut la voir expliquer:

«Selon une étude en ligne, 95% des femmes disent avoir été harcelées et avoir déjà entendu des passants qui leur hurlaient des obscénités dans la rue. Un très grand nombre disent avoir aussi été touchées de manière inappropriée en public».

A peine a-t-elle fini cette phrase qu'elle entend des insultes obscènes venant d'un homme qui marche derrière elle. «Oui exactement comme ça», dit-elle alors en le montrant du doigt.

Sarah Teale faisait ce reportage à Nottingham à l'occasion d'une conférence sur le harcèlement des femmes organisée à l'université locale, et qui réunissait des membres de la police, des psychologues et des militantes pour les droits des femmes.

Newsletters

En Angleterre, les colis alimentaires destinés aux enfants pauvres provoquent un tollé

En Angleterre, les colis alimentaires destinés aux enfants pauvres provoquent un tollé

Certaines familles ont reçu des paquets si indigents qu'une députée se demande si quelqu'un essaie de se faire de l'argent sur le dos des familles défavorisées.

Au Canada, le Nouveau-Brunswick en lutte pour le droit à l’avortement

Au Canada, le Nouveau-Brunswick en lutte pour le droit à l’avortement

C'est la seule province canadienne qui refuse, contre la loi, de subventionner l'IVG en dehors du cadre hospitalier.

Le calcul de l'allocation aux adultes handicapés organise une dépendance intenable dans le couple

Le calcul de l'allocation aux adultes handicapés organise une dépendance intenable dans le couple

Une pétition déposée au Sénat relance la mobilisation pour que le versement de l'AAH soit désolidarisé des revenus du ou de la partenaire.

Newsletters