Culture

Embedded

Temps de lecture : 2 min

De 2006 à 2008, le photographe Peter van Agtmael était embarqué avec l'armée américaine en Afghanistan et en Irak. Il a capturé une série d'expériences, des raids nocturnes chaotiques dans les villes d'Irak aux longues patrouilles dans les vallées désertes d'Afghanistan.

Les images n'épargnent rien, décrivant les évacuations médicales tendues, les pertes dans les attentats suicides, les jeunes soldats et leur famille, en rétablissement, en deuil, en pleine souffrance. Le livre de Peter van Agtmael distille, à travers mots et images, la complexité de cette expérience. Il opte le point de vue d'un jeune, assistant au spectacle d'hommes de sa génération en proie à des choix difficiles, prenant de lourdes responsabilités, et sujets de destins imprévisibles.

[Voir le portfolio Magnum]

JALALABAD, Afghanistan—La 10ème division (Division Mountain) se repose devant la morgue.

Et si vous lisiez: «Pourquoi les Etats-Unis sont en Irak et en Afghanistan?»

Newsletters

«T'aime», le film plus que douteux de Patrick Sébastien

«T'aime», le film plus que douteux de Patrick Sébastien

[Épisode 1] Au nom de l'amour plus fort que tout, le premier (et dernier) film de l'animateur déploie des réflexions dangereuses.

Une nouvelle génération de filles réveille le pop punk

Une nouvelle génération de filles réveille le pop punk

Elles ont largement été influencées par le rock Disney des années 2000.

«Nous n'oublierons pas»: comment se transmet la mémoire de la Shoah au sein des familles de survivants

«Nous n'oublierons pas»: comment se transmet la mémoire de la Shoah au sein des familles de survivants

L'éditeur David Moscovici publie dans un nouveau format «910 jours à Auschwitz», le témoignage de son grand-oncle Lazar Moscovici, seul survivant de sa famille déportée au camp.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio