Culture

Embedded

Temps de lecture : 2 min

De 2006 à 2008, le photographe Peter van Agtmael était embarqué avec l'armée américaine en Afghanistan et en Irak. Il a capturé une série d'expériences, des raids nocturnes chaotiques dans les villes d'Irak aux longues patrouilles dans les vallées désertes d'Afghanistan.

Les images n'épargnent rien, décrivant les évacuations médicales tendues, les pertes dans les attentats suicides, les jeunes soldats et leur famille, en rétablissement, en deuil, en pleine souffrance. Le livre de Peter van Agtmael distille, à travers mots et images, la complexité de cette expérience. Il opte le point de vue d'un jeune, assistant au spectacle d'hommes de sa génération en proie à des choix difficiles, prenant de lourdes responsabilités, et sujets de destins imprévisibles.

[Voir le portfolio Magnum]

JALALABAD, Afghanistan—La 10ème division (Division Mountain) se repose devant la morgue.

Et si vous lisiez: «Pourquoi les Etats-Unis sont en Irak et en Afghanistan?»

Slate.fr

Newsletters

«Le Prisonnier», dystopie en 1968, réalité en 2018

«Le Prisonnier», dystopie en 1968, réalité en 2018

En 1967, «Le Prisonnier» a débarqué dans la vie de milliers de gens dont la passion pour cette série ne s’est jamais estompée. Un livre dresse les parallèles entre son étrange univers et la société actuelle.

«R2-D2 We Wish You A Merry Christmas», le cadeau empoisonné de George Lucas et Bon Jovi

«R2-D2 We Wish You A Merry Christmas», le cadeau empoisonné de George Lucas et Bon Jovi

Avec les talents combinés d'un roi du disco, d'un futur ponte de Broadway et d'une rock star en devenir, la chanson «R2-D2 We Wish You A Merry Christmas» voulait surfer sur la popularité de «Star Wars». Tous aimeraient aujourd'hui la rayer de leur CV.

Que reste-t-il de l’imaginaire visionnaire de la contre-culture des années 1960?

Que reste-t-il de l’imaginaire visionnaire de la contre-culture des années 1960?

En Chine, le dessin animé «Peppa Pig» est devenu un symbole de résistance au joug restrictif du régime. Mais à l’heure où il existe autant de récits de la contre-culture que de projections subjectives de celle-ci, le terme est-il encore porteur de sens?

Newsletters