Sciences / Monde / Société

Une étude prouve la faible avancée du programme nucléaire nazi

Temps de lecture : 2 min

Le démantèlement de la pile nucléaire de Haigerloch, en avril 1945 (via Wikimedia Commons).
Le démantèlement de la pile nucléaire de Haigerloch, en avril 1945 (via Wikimedia Commons).

On savait que les Allemands avaient mené des programmes de recherche nucléaire pendant la Seconde Guerre mondiale, mais l’avancée réelle de ceux-ci ainsi que leur objectif (civil ou militaire?) a toujours été débattue. Selon une récente étude menée par Maria Wallenius de l’Institute for Transuranium Elements de Karlsruhe, publiée par la revue Angewandte Chemie, l'avancée de ces travaux était en réalité faible et les Allemands ne se sont pas vraiment rapprochés de la possibilité d’obtenir une réaction en chaîne, préalable à la production d’énergie nucléaire comme à la fabrication d’une bombe atomique.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe de chercheurs a analysé un cube et une plaque d’uranium redécouverts dans les années 60, qui auraient été utilisés par le physicien Werner Heisenberg, prix Nobel de physique 1932, dans le cadre de ce qu'on a appelé l’expérience B8. Ils se sont notamment rendus compte qu’ils n’étaient pas enrichis en uranium 235 et ne contenaient que peu d’uranium 236, dont la présence est indicatrice de la fission de l'uranium 235. Comme l’explique Cynthia C. Kelly, présidente de l’Atomic Heritage Foundation, «le rapport corrobore les observations de la mission Alsos [la mission alliée visant à rassembler des informations sur le programme nucléaire du IIIe Reich, ndlr] et les positions depuis longtemps adoptées par les historiens du Manhattan Project au sujet des efforts vains de l’Allemagne nazie en vue du développement d’une bombe atomique».

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Les Américains ont eux atteint cette réaction en chaîne nucléaire artificielle grâce à Enrico Fermi, en 1942 à Chicago. Une avancée importante dans le cadre du Manhattan Project, qui a abouti au largage de deux bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki les 6 et 9 août 1945.

Newsletters

Pourquoi l'accouchement est plus difficile chez les humains que chez les grands singes

Pourquoi l'accouchement est plus difficile chez les humains que chez les grands singes

Une étude très récente s'est intéressée à l'accouchement chez les australopithèques pour comprendre depuis quand donner naissance était si compliqué pour notre espèce.

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Les symptômes persistants forcent certains travailleurs à trouver des solutions par eux-mêmes pour conserver leur emploi, quand ils ne sont pas tout simplement contraints de le quitter.

Pourquoi les mouches ne trouvent-elles jamais la sortie, même fenêtre ouverte?

Pourquoi les mouches ne trouvent-elles jamais la sortie, même fenêtre ouverte?

[L'Explication #60] Elles ont une fâcheuse tendance à faire du lèche-vitrine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio