Monde

Un élu démocrate a gardé le verre où le pape a bu lors de son discours au Congrès

Temps de lecture : 2 min

Le pape François lors de son discours au Congrès, le 24 septembre 2015. REUTERS/Tony Gentile.
Le pape François lors de son discours au Congrès, le 24 septembre 2015. REUTERS/Tony Gentile.

On avait remarqué, lors du discours du pape François à la Chambre des représentants, les larmes du président (désormais démissionnaire) républicain John Boehner, mais la visite papale a touché certains élus de manière plus étrange. Le Philadelphia Daily News raconte comme le représentant démocrate de Pennsylvanie Bob Brady est descendu au pupitre à la fin du discours pour s’emparer délicatement du verre d’eau, encore à moitié plein, où le pape avait bu. «J’ai vu le pape y boire trois ou quatre fois et j’ai pensé que cela serait une très bonne idée pour moi de garder quelque chose en souvenir de lui», a-t-il expliqué à CNN. «J’ai juste vu ce verre, je suis descendu, je l’ai pris et je l’ai gardé.»

Une fois revenu à son bureau, il y a bu, de même que son épouse et deux des membres de son équipe. Un de ses collègues, Bob Casey, est passé avec son épouse et sa mère et a trempé ses doigts dans le verre.

Bob Brady a expliqué au Washington Post qu’il comptait payer le verre qu’il a «dérobé» au Congrès et faire relever les empreintes dessus pour qu’il soit avéré qu’il a été touché par le pape François. De confession catholique, l'élu considère aussi que l’eau qu'il contient est bénie même si le pape ne l’a pas techniquement bénie: «Tout ce que le pape touche devient béni. C’est ce que je pense et personne ne me fera changer d’avis là-dessus.» Il a d'ailleurs versé l’eau restante dans une bouteille et compte s’en servir pour bénir ses quatre petits-enfants et son arrière-petite-fille.

Bob Brady est un récividiste: en 2009, il s'était pareillement emparé du verre d’eau utilisé par Barack Obama lors de sa première cérémonie d’investiture.

Newsletters

Israël va fabriquer des masques pour les barbus

Israël va fabriquer des masques pour les barbus

En pleine pandémie de Covid-19, le gouvernement israélien ne néglige aucun détail, même pas la barbe des citoyens.

Aux États-Unis, les manifs anti-IVG continuent malgré la pandémie

Aux États-Unis, les manifs anti-IVG continuent malgré la pandémie

En Caroline du Nord et dans le Michigan, des personnes anti-avortement arrêtées pour violation des règles de confinement intentent des procès aux autorités locales.

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

Dans la lutte contre le coronavirus, Cuba s'impose comme un allié de choix

La médecine cubaine est aujourd'hui appelée à la fois à protéger la population de l'île face au Covid-19 et à aider divers pays étrangers, dont l'Italie et la France.

Newsletters