Culture

Comment «808s & Heartbreak» est devenu l'album le plus influent de Kanye West

Temps de lecture : 2 min

Kanye West en studio d'enregistrement avant la sortie de 808s & Heartbreak, en octobre 2008 | Angel Laws via Wikimédia
Kanye West en studio d'enregistrement avant la sortie de 808s & Heartbreak, en octobre 2008 | Angel Laws via Wikimédia

Avant de devenir un artiste de renommée internationale, Kanye West a dû bâtir sa légende. Pour comprendre les origines de ce succès, Pitchfork s'intéresse à l'influence de l'album 808s & Heartbreak qu'il va rejouer en intégralité sur scène le 25 septembresur sa carrière artistique. Dans ce disque sorti en 2008, Kanye West s'éloignait des sonorités hip-hop des ses trois premiers albums, laissant davantage de place à une pop synthétique, au R'n'B et au chant auto-tuné. Au moment de sa sortie, Kanye West avait clairement affiché ses intentions et assumé cette rupture artistique.

«Le hip-hop, c’est fini pour moi. Je chante, je ne fais pas de rap sur cet album. Je veux maintenant faire partie de ces musiciens que vous voyez sur de vieilles photos en noir et blanc –les Rolling Stones, Jimi Hendrix, les Beatles. Et je ne pourrais pas y arriver en faisant juste un autre album de rap bourré de samples.»

Ce virage musical coïncidait aussi avec une période délicate pour Kanye West: quelques mois avant la sortie de l'album, il perdait sa mère et se séparait de sa fiancée, la styliste Alexis Phifer. Deux événements qui ont joué sur sa manière d'écrire et de composer. «La seule chose plus influente que les sonorités de cet album, c'est sans doute le ton: amer, confus, sur la défensive et accusatoire», écrit Pitchfork.

Pour le magazine, l'influence de cet album sur le hip-hop est aujourd'hui indéniable. Dans les succès de rappeurs comme Young Thug, Lil Durk, Future ou Speaker Knockerz, il y a toujours un peu de Kanye West. Et certains artistes, dans l'univers du rap ou non, l'admettent volontiers, notamment The Weeknd, Bon Iver ou How To Dress Well, qui citent régulièrement 808s & Heartbreak comme l'une de leurs plus grandes références.

Newsletters

Mon Europe à moi: «Il ne faudrait pas qu'une culture européenne vienne effacer les cultures locales»

Mon Europe à moi: «Il ne faudrait pas qu'une culture européenne vienne effacer les cultures locales»

Le travail de l'Union européenne sur la culture est méconnu. Pourtant, le budget mobilise des milliards d'euros.

Écrire un roman n'a rien d'une partie de plaisir

Écrire un roman n'a rien d'une partie de plaisir

[BLOG You Will Never Hate Alone] Si jamais vous songez à écrire des romans, par pitié, oubliez. C'est une vie de misère qui vous attend.

Le Voyage à Nantes ou l’art de franchir la ligne verte

Le Voyage à Nantes ou l’art de franchir la ligne verte

Plus de dix ans déjà que l’événement bouscule et bat en brèche les préjugés au gré d’expériences toujours plus surprenantes. Curiosité exigée!

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio