Tech & internet

Le bloqueur de pub éthique qui résout tous les problèmes... en bloquant une partie du Web

Temps de lecture : 2 min

L’extension créée par Darius Kazemi fournit une expérience de blocage de publicité garantie 100% éthique. Et 100% efficace.

 Capture d'écran de l'extension The Ethical Ad Blocker

Personne n'aime la pub. Alors, plutôt que de la voir s'introduire partout, certains parmi nous ont choisi d'installer des bloqueurs, comme AdBlock ou Adblock Plus. Avec ces extensions, il est possible de consulter les contenus du Web sans avoir à se soucier de la publicité ou d'attendre quatre minutes avant de lancer une vidéo de trente secondes.

Mais Darius Kazemi ne trouvait pas ça très juste pour les sites gratuits sur lesquels on choisissait de se rendre tout en refusant de voir la publicité qui les finance. Alors ce développeur a eu l'idée de créer une extension Chrome qui serait un bloqueur de publicités éthique.

Sur son GitHub, on peut ainsi lire que «cette extension fournit une expérience de blocage de publicité garantie 100% éthique. Voici le casse-tête actuel: les utilisateurs ne veulent pas voir les pubs, mais les fournisseurs de contenus ne peuvent pas livrer ces contenus gratuitement. La solution est donc simple: si un site a de la pub, l'utilisateur ne devrait simplement pas pouvoir le voir. De cette façon, l'utilisateur ne voit pas les pubs, mais il ne parasite pas non plus le contenu».

«Extension trollesque

C'est à moitié trollesque et Darius Kazemi en est bien conscient:

«C'est une de ces journées où je passe mon temps à actualiser mes mentions Twitter et à glousser.»

Après cinq minutes à essayer de chercher où je pouvais trouver du contenu sans pub, j’en ai eu marre

Quand on essaie d'accéder à Slate.fr, ou Google, ou Facebook, ou Twitter, après quelques secondes, on se retrouve face à cette page:

Concrètement, après cinq minutes à essayer de chercher où je pouvais trouver du contenu sans pub, j'en ai eu marre.

Cette extension, explique Darius Kazemi, est un fork d'Adblock Plus pour Chrome. En clair, il a créé une extension à partir du code d'une extension déjà existante.

Ce n'est cependant pas parfait. Certains sites qui ne fournissent pas de la publicité à leurs lecteurs comme Mediapart, ProPublica, le site de l'Assemblée nationale ou celui de l'Élysée sont bloqués. Car les publicitaires ne sont pas les seuls à suivre vos comportements en ligne et ces traqueurs et outils de statistiques sont repérés par Adblock Plus.

Ce n'est pas le premier coup de Darius Kazemi, souligne The Verge, qui indique qu'il a déjà réalisé «quelques incroyables œuvres d'art sur Internet que l'on peut voir sur Tiny Subversions»:

«Prenez par exemple son bot Choixpeau Magique, un bot Twitter qui, si vous le suivez, vous enverra dans l'une des quatre maisons de Poudlard et vous écrira un petit poème.»

«La sagesse d’une perruche, la colère d’un renard. À Griffondor j’ajoute ton nom car tu es orthodoxe.»

Newsletters

 Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Facebook et la «harga», les réseaux sociaux alimentent le rêve européen des migrants

Influencés par les récits et photos idylliques de connaissances installées en Europe, des milliers de jeunes Maghrébins prennent chaque année le risque de l'émigration, parfois au péril de leur vie.

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Pinterest bloque les recherches liées au coronavirus

Si le Covid-19 vous angoisse, il est peut-être temps de vous créer un compte.

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

Comment Pokémon Go s'adapte au coronavirus

La société éditrice du jeu vient d'annoncer qu'elle allait modifier temporairement certaines règles afin de limiter au maximum les déplacements de ses utilisateurs et utilisatrices.

Newsletters