Tech & internet / Santé

La comparaison entre les morts causées par des selfies et des requins n'a aucun sens

Temps de lecture : 2 min

Du moins, tant que les smartphones n'ont pas de dents.

Selfie at Havelock / Koshy Koshy via Flickr CC License By
Selfie at Havelock / Koshy Koshy via Flickr CC License By

C’est l’histoire qui a fait le tour d’Internet mardi 22 septembre et le bonheur des innombrables sites d’info qui l’ont relayée: les selfies ont causé plus de morts en 2015 que les attaques de requins. Alors que ces derniers sont responsables du décès de 8 personnes dans le monde depuis le début de l’année, 12 sont mortes alors qu’elles tentaient de prendre un selfie.

Et le site Mashable, à l’origine de ce décompte, remarque que de plus en plus de touristes font les gros titres des journaux en raison des risques qu’ils prennent en tentant d’immortaliser un moment en photo. Ces histoires sont, en effet, très spectaculaires, comme celle particulièrement terrible d'un couple de touristes polonais tombés d’une falaise à Cabo de Roca au Portugal en prenant un selfie, alors que leurs deux enfants âgés de 5 et 6 ans assistaient impuissants à la scène.

Des victimes de l'inattention

Sauf que comme le rappelle le Washington Post, une telle comparaison «statistique» n’a aucun sens. Une attaque de requin cause un dommage physique direct, pas une prise de selfie. Pour les experts, le selfie serait considéré comme une cause indirecte de la mort ou un élément de contexte tout au plus. La majorité des touristes tués lors d’une prise de selfie en 2015 ont fait une chute mortelle, d’autres ont été happés par un train. Il s’agit donc de morts accidentelles résultant d’une inattention des victimes. Si on voulait vraiment établir des comparaisons, on pourrait, à la limite, mettre le nombre de morts par chute d’escaliers en regard du nombre par attaque de requin, et en conclure que les escaliers sont plus dangereux que les océans...

Évitez malgré tout de prendre des risques inutiles en faisant un selfie, et surtout d'utiliser une perche à selfie pendant que vous conduisez...

Slate.fr

Newsletters

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

On ne peut pas attendre des enfants qu'ils aient la capacité innée à résister à des manipulations cognitives aussi finement pensées.

Pourquoi Slate est devenu tout jaune?

Pourquoi Slate est devenu tout jaune?

Indice: nous avons une grande nouvelle à vous annoncer.

«Bird Box Challenge»: une ado américaine conduit les yeux bandés et provoque un accident

«Bird Box Challenge»: une ado américaine conduit les yeux bandés et provoque un accident

Voici le premier accident débile de l'année.

Newsletters