Tech & internet

Petit jeu avec des ours pour profiter du bug de Google Chrome

Temps de lecture : 2 min

Un bug a été détecté sur le navigateur Chrome de Google: certaines URL le font planter. Vite, jouez à l'éviter, avant que la faille ne soit réparée.

/
Capture d'écran du jeu basé sur le bug de Google Chrome.

Vous vous ennuyez au travail? Amusez-vous à faire planter votre navigateur! Un ingénieur en sécurité a repéré une faille sur le navigateur développé par Google. Certaines combinaisons d’URL –notamment celles contenant "%%30%30"– le font crasher à tous les coups.

Pour illustrer ce bug, rapporte Motherboard, des développeurs ont créé quelques (stupides [mais addictifs]) jeux.

Le premier consiste à se frayer un chemin avec son curseur dans une forêt de sapins. Le moindre survol d'un arbre est fatal. Suivez bien les ours.

Le second jeu, baptisé the «Link of Death», est plus vicieux. Une fois que vous cliquez sur le lien, une bulle rouge contenant le lien malfaisant poursuit votre curseur. À vous de lui échapper, autant de temps que vous pourrez.

Dépêchez-vous de les tester: la faille a déjà été rapportée aux équipes de Google, qui travaillent à la réparer. Utilisateurs de Firefox, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles.

Slate.fr

Newsletters

En Belgique les «coffres à butin» dans Overwatch, Fifa et Counter Strike sont considérés comme illégaux

En Belgique les «coffres à butin» dans Overwatch, Fifa et Counter Strike sont considérés comme illégaux

Les «loot boxes» sont maintenant classés comme jeux de hasard.

La police indienne identifie près de 3.000 enfants disparus grâce à la reconnaissance faciale

La police indienne identifie près de 3.000 enfants disparus grâce à la reconnaissance faciale

Une organisation de protection de l'enfance a développé un logiciel de reconnaissance faciale pour permettre de retrouver les enfants disparus du pays.

Amazon empêche ceux qui n'ont pas acheté le livre de James Comey sur son site de le noter

Amazon empêche ceux qui n'ont pas acheté le livre de James Comey sur son site de le noter

Pour la version française, en revanche, ce n'est pas aussi restrictif.

Newsletters