La tablette secrète de Microsoft

Slate.fr, mis à jour le 24.09.2009 à 9 h 23

Après les consoles de jeu et les baladeurs audio numériques, Microsoft va s'attaquer au marché des tablettes PC et se poser en concurrent de la tablette à venir d'Apple. La firme de Redmond devrait commercialiser dans les prochains mois un appareil original et différent des tablettes existantes. Il sera doté de deux écrans tactiles multi-points de 7 pouces chacun.

Son nom de code pour le moment est Courier. Les journalistes du site Gizmodo ont publié des photos ainsi qu'une vidéo montrant un prototype déjà très avancé.

Le terminal serait équipé de deux écrans tactiles multi-points de 7 pouces environ (~17,8 centimètres) sur lesquels l'utilisateur pourrait à loisir écrire, dessiner et même feuilleter les pages numériques grâce à un stylet. Courier sera bien plus qu'une simple tablette. Ce sera un livré électronique capable de communiquer et d'offrir de nombreuses fonctionnalités.

Ainsi, Courier intègre une connexion Wi-Fi et une caméra vidéo intégrée placée sur la façade arrière de l'appareil. La recharge de l'appareil se ferait grâce à un système sans fil à induction similaire à la station utilisée pour le Palm Pre. C'est J. Allard, le responsable des projets «Entertainment & Devices» de Microsoft qui supervise le développement et la conception de l'appareil. J. Allard est le père de la console Xbox et du lecteur multimédia Zune.

Microsoft n'a fait aucun commentaire sur cette information. Le projet Courier est tellement secret que l'équipe dirigée par J. Allard a été mise à l'écart campus principal de Microsoft, à Redmond. Peu de personnes connaissaient son existence de cet appareil.

L'appareil aurait aussi une vocation scolaire. Il serait robuste et permettrait avec un stylet d'écrire, de télécharger les cours et les exercices et de les renvoyer, de consulter photos, vidéos...

Certaines sources affirmaient que Microsoft voulait attendre de découvrir la tablette Internet qu'Apple aurait dans ses cartons, il semblerait que Redmond ait déjà choisi sa voie.

A moins comme le pensent d'autres experts qu'il ne s'agisse d'un «vaporware», une rumeur orchestrée et construite de toute pièce et destinée à prendre la température des éventuels acheteurs et l'intérêt du public pour un tel produit. Mais ce n'est pas les méthodes habituelles de Microsoft. Réponse au début de l'année prochaine.

Image de Une: Courier Gizmodo

[Lire l'article complet sur Gizmodo.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte