Monde

«Black Mirror» et #Piggate: quand la réalité rejoint la fiction

Temps de lecture : 2 min

Le Daily Mail avance qu'étudiant, le Premier ministre David Cameron se serait livré à un rite sexuel impliquant un cochon mort. Faisant ainsi écho à un des épisodes de la série d'anticipation britannique.

Vous vous souvenez de cet épisode de Black Mirror le Premier ministre britannique doit avoir un rapport sexuel avec un cochon? La réalité n'a pas encore tout à fait rattrapé la fiction mais une biographie consacrée à David Cameron, qui doit bientôt paraître, indique que le chef de file des conservateurs aurait inséré «une partie privée de son anatomie» dans la bouche d'un cochon mort, lors d'un rite d'initiation alors qu'il était étudiant à Oxford.

La nouvelle dévoilée par le tabloid The Daily Mail fait évidemment grand bruit outre-Manche, mais parmi tous les Britanniques, l'un d'entre eux a été un peu plus scruté que tous les autres ces dernières heures: le créateur de la série Black Mirror, Charlie Brooker, dont le premier épisode –SPOILER– était centré sur la relation sexuelle que des terroristes forçaient le Premier ministre à avoir avec un cochon pour libérer la princesse de Galles.


Merde. En fait, Black Mirror est un documentaire.

Charlie Brooker a ensuite clairement expliqué que non, il n'avait jamais entendu parler de cette rumeur:


Pour clarifier tout cela: nope, je n'avais jamais entendu quoi que ce soit à propos de Cameron et d'un cochon quand j'ai imaginé cette histoire. C'est un peu dérangeant.

Quartz fait par ailleurs un autre parallèle très intéressant entre la série et les réactions à cette nouvelle.

«[La future relation sexuelle du Premier ministre avec le cochon, diffusée à la télévision] dévore le reste de la vie britannique, de façon assez similaire à la réaction actuelle aux affirmations sur David Cameron. (Pouvez-vous imaginer que les gens puissent parler de quoi que ce soit d'autre, cette semaine?)»

Voici ce qui était écrit dans le script de la série:


«Jane est assise devant sa commode. Son ordinateur est ouvert –elle est sensée travailler– mais au lieu de cela, elle est sur Tweetdeck, une application tierce de Twitter.

Une bourrasque de tweets. De l'inquiétude pour la princesse. Des théories du complot –est-ce que c'est une opération sous fausse bannière? Des blagues moqueuses d'humoristes. Des blagues sur le fait qu'il a déjà baisé le pays. Le hashtage «Snoutrage». Et ce ne sont que les commentaires les plus agréables.

Il y a des tweets qui demandent en plaisantant si le premier ministre va attraper le Sida et mourir. Des forums débattent pour savoir quel orifice il va pénétrer. Des tweets qui disent que baiser un cochon serait préférable à baiser sa femme.

La cruauté du net à l'état pur. Elle ne peut pas s'arrêter de le lire.»

Slate.fr

Newsletters

En Inde, un homme essaie d'entrer dans le cockpit d'un avion pour... Charger son téléphone

En Inde, un homme essaie d'entrer dans le cockpit d'un avion pour... Charger son téléphone

L'homme a été conduit à la police par l'équipage.

Chine-Vatican: la longue marche vers le rapprochement de deux géants

Chine-Vatican: la longue marche vers le rapprochement de deux géants

Le Saint-Siège et Pékin ont annoncé le 22 septembre la signature d'un accord sur la nomination des évêques en Chine, un important point de tension entre les deux autorités.

Aux États-Unis, les millennials divorcent moins que les baby boomers

Aux États-Unis, les millennials divorcent moins que les baby boomers

Entre 2008 et 2016, le taux de divorce américain a diminué de 18%.

Newsletters