Culture / Monde

A quoi reconnaît-on un un membre de la génération Z?

Temps de lecture : 2 min

Miley Cyrus, à gauche, dans un style «néo-rave» aux MTV Video Music Awards à Los Angeles, en Californie, le 30 août 2015. REUTERS/Mario Anzuoni
Miley Cyrus, à gauche, dans un style «néo-rave» aux MTV Video Music Awards à Los Angeles, en Californie, le 30 août 2015. REUTERS/Mario Anzuoni

Chaque génération peut être associée à un style particulier: vous pouvez visualiser les baby boomers, en hippies, la génération X sapée grunge... Mais qu'en est-il de la génération Z, s'interroge le New York Times?

Pour cette génération, qui trimballe encore ses classeurs au lycée et n'est pas encore entrée dans la vie active, la tenue de rigueur semble se résumer à un jean, des baskets cools et des cheveux dans tous les sens pour les garçons; un jean, des baskets cools et des cheveux bien coiffés pour les filles.

«Les gurus du marketing essaient de positionner cette absence de look comme une tendance en soi: l'anti-style comme un instinct générationnel. Dans un récent rapport intitulé "Voici les centennials" —autre nom de la génération Z— l'agence de consultation en marketing Futures Company rapporte que 47% des jeunes interrogés (âgés de 12 à 17 ans) disent "attacher une grande importance au fait que leurs vêtements soient à la mode", alors que c'était 65% pour la génération précédente lors d'une enquête de 1999. "Les jeunes gens se sentent beaucoup plus encouragés à exprimer leur propre sens du style plutôt qu'à imiter un uniforme accepté par leurs paires, en comparaison avec les générations précédentes selon Rob Callender, le directeur chargé d'étudier les tendances des jeunes de la compagnie.

Sauf que, note le New York Times, ces jeunes ne vivent pas tout à fait dans un monde exempt de marketing, blogs, stars et autres prescripteurs de modes. Et c'est sans doute via ces prescripteurs que l'on peut distinguer des styles propres à cette nouvelle génération.

Le quotidien américain dénombre ainsi:

Si tous ces critères sont un peu flous pour vous, et que vous avez besoin de reconnaître un membre de la génération Z, regardez s'il a l'air d'être né dans ce siècle ou le précédent, s'il est imberbe, s'il fait la gueule, si ses pores sont trop ouverts... S'il a l'air jeune. C'est un bon critère pour quelques temps encore.

Slate.fr

Newsletters

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

L'esthétique des laveries automatiques londoniennes

Joshua Blackburn adore les laveries automatiques. De là lui est venue l'idée du projet Coinop_London: dresser le portrait de Londres à travers ses laveries. «J'aime l'idée de se concentrer sur une petite tranche de la vie urbaine pour voir ce...

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

«Sexcrimes», objet cinématographique jouissif et stimulant

Le thriller à tiroirs de John McNaughton aurait pu tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur sa posture terriblement aguicheuse, ses rebondissements mémorables et son second degré permanent.

Un tour du monde par Locarno

Un tour du monde par Locarno

Du 1er au 11 août, la 71e édition de la manifestation tessinoise a rappelé l'importance des enjeux liés aux grands festivals de cinéma, et offert un panorama stimulant et diversifié, avec vues sur les horreurs contemporaines.

Newsletters