Science & santé

Une étude montre que les chimpanzés adorent regarder des films sur les singes

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 19.09.2015 à 12 h 08

Repéré sur USA Today

Chimpanzés dans un Zoo de Sydney le 23 décembre 2004. Tim Wimborne/ Reuters

Chimpanzés dans un Zoo de Sydney le 23 décembre 2004. Tim Wimborne/ Reuters

Un article publié dans la revue Current Biology révèle que les chimpanzés et les bonobos aiment regarder des films et gardent certaines scènes en mémoire, rapporte USA Today.

Les chercheurs de l'université de Kyoto qui ont mené l'étude ont trouvé que les chimpanzés aimaient particulièrement les films montrant d'autres singes, en l'occurence des chercheurs japonais portant un déguisement de gorille. Lorsque les six chimpanzés et six bonobos ont regardé des vidéos pour bébés humains avec des marionnettes mais pas de singe, ils ne montraient aucun signe d'intérêt.

Par contre, l'acteur en combinaison de King Kong les intéressait beaucoup. «Ils avaient peur et ils étaient enthousiastes», note Fumihiro Kano, un des auteurs. Ils étaient tellement absorbés par le spectacle qu'ils en oubliaient de boire le jus qu'on leur donnait.

Afin d'examiner la réaction des chimpanzés et des bonobos, les chercheurs en psychologie ont utilisé une technologie qui permet de suivre et de visualiser les mouvements de leurs yeux.

Les scénarios des films étaient simples: dans l'un, un faux gorille ouvre une porte et attaque un chercheur, dans l'autre, King Kong attaque un humain mais celui-ci se défend avec une arme.

Un jour après avoir regardé ces films, les chercheurs les ont remontrés aux animaux, et les mouvements de leurs yeux ont montré qu'ils anticipaient le fait que le gorille sortirait de la porte de droite (et pas de gauche) et qu'ils savaient aussi que l'humain prendrait une arme par terre.

Ces observations suggèrent que les chimpanzés et bonobos ont des souvenirs d'événements narratifs, pas seulement de simples détails comme de savoir où est caché de la nourriture. En bref, ils sont capables de suivre un scénario et de s'en souvenir plus tard.

Pour Kano et son équipe, qui étudient les fonctions cognitives dont sont capables les primates, la prochaine étape est de tester s'ils comprennent que les autres ont des croyances des désirs et des perspectives différentes des leurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte