Partager cet article

Amnésique depuis 2004, il retrouve son identité onze ans après

«Benjaman Kyle». Extrait du documentaire «Finding Benjaman», sorti en 2012.

«Benjaman Kyle». Extrait du documentaire «Finding Benjaman», sorti en 2012.

«Benjaman Kyle» avait quitté sa famille en 1976. Une généalogiste génétique lui a permis de retrouver leur trace et ainsi son vrai nom.

31 août 2004, aux États-Unis. Un policier de Richmond Hill, en Géorgie du sud, est appelé pour s’occuper d’un homme nu dormant dans les poubelles derrière un Burger King. Le rapport de police, retrouvé par NBC 11 alive en février dernier, explique qu’il était à moitié conscient, qu’il ne souffrait pas de trauma apparent, mais que son corps était recouvert de rougeurs et de plaies.

Transporté à l’hôpital, l’homme finira par retrouver la santé, à une exception près: il est amnésique.

«Il ne connaissait pas son nom de famille, sa ville d’origine, ou son occupation, écrit le site. Il ne pouvait pas nommer un seul ami ou membre de sa famille. Plus d’une décennies plus tard, il n’avait pas un seul indice de qui il était.»

Son ADN comparé aux bases du pays

La police a essayé d’enquêter, mais ses empreintes n’avaient jamais été enregistrées et aucun véhicule abandonné ne correspondait. Sans nom, il n’a pas pu bénéficier de sécurité sociale, d’un emploi, d’un logement, ni même d’une carte de bibliothèque. Celui qui a décidé de se faire appeler Benjaman Kyle a fait l’objet d’un bruit médiatique rare dans les années qui ont suivi, un documentaire sur son histoire a même été présenté à Cannes en 2012. Mais jamais il n’a réussi à retrouver ses origines.

Onze ans plus tard, le site Newser explique que tout a changé grâce à une généalogiste génétique, CeCe Moore. En découvrant son histoire, elle a décidé de l’aider à retrouver les siens grâce à son ADN et une méthode habituellement utilisée pour les recherches d’adoption. 

«Avec ce dont Kyle se rappelait, sa date de naissance, son état d’origine, et la religion de sa famille, écrit le journal, une équipe a comparé son ADN à celle des bases de données à travers le pays pendant plus de deux ans et demi avant de retrouver sa famille.»

«MON IDENTITÉ A ÉTÉ TROUVÉE!»

Sur Facebook, Kyle a confirmé que d’autres tests avaient été effectués depuis, confirmant les hypothèses de départ.

 

MY IDENTITY HAS BEEN FOUND! It is now the start of the eleventh year since this began and I never thought this day would...

Posted by Benjaman Kyle on mardi 15 septembre 2015

«MON IDENTITÉ A ÉTÉ TROUVÉE!», écrit-t-il avant de remercier toutes les personnes qui l’on aidées dans sa quête et d’expliquer qu’il est en contact avec sa famille et qu’il prévoit d’aller leur rendre visite la semaine prochaine. Il aurait quitté l’Indiana en 1976 et personne ne l’aurait revu depuis, notamment plusieurs frères qui sont toujours en vie.

 «Je vais bientôt avoir une carte de sécurité sociale et une nouvelle carte d’identité en Floride», ajoute-t-il. On peut également être certain qu'il n'oubliera pas d'aller chercher sa carte à la bibliothèque. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte