Partager cet article

La CIA a mis en ligne ses briefings quotidiens à J.F. Kennedy et Lyndon Johnson

JFK en visite à la Rice University, 12 septembre 1962. Photo Wikimedia CC by Robert Knudsen

JFK en visite à la Rice University, 12 septembre 1962. Photo Wikimedia CC by Robert Knudsen

Les textes, en partie édités pour protéger les méthodes et les sources, ne contiennent aucune grande révélation, mais rendent compte du travail de renseignement au quotidien.

Près de 19.000 pages de documents inédits. La CIA a publié ce mercredi 16 septembre sur son site les feuilles destinées aux seuls yeux des présidents John F. Kennedy et Lyndon B. Johnson, son successeur. Chaque jour, ces dossiers étaient livrés par l'agence de renseignement américaine à la Maison Blanche.

L'agence de presse américaine AP indique que c'est la première fois que de tels documents sont rendus publics. Ceux-ci ont été écrits dans les années 1960 donc, une période politique particulièrement trouble à l'international du fait de la Guerre froide.

«Les théoriciens du complot à la recherche de signes malfaisants de la CIA seront probablement déçus. La plupart des briefs sont en partie édités et ce qui ne l'est pas ne pas pas permettre de réécrire les livres d'histoire, explique AP. Au lieu de cela, les mémos révèlent le renseignement en temps réel qui a façonné les décisions cruciales qui ont été faites dans le Bureau Ovale après l'épisode de la Baie des Cochons et lors de la guerre du Vietnam.»

Un poème pour la mort de Kennedy

Parmi les différents briefings, on retrouve celui du jour de la mort de JFK, assassiné à Dallas dans le Texas, le 22 novembre 1963. On y trouve un extrait d'un poème de Domingo Ortega:

«En ce jour, l'équipe de la checklist n'a pas de mots plus appropriés que ceux cités par le président à un groupe de journalistes le jour où il a appris la présence de missiles soviétiques à Cuba.

 

Bullfight critics ranked in rows

Crowd the enormous Plaza full;

But he’s the only one who knows—

And he’s the man who fights the bull.»

Sous Johnson, poursuit AP, les mémos se sont un peu plus consacrés à la situation en cours au Vietnam et «à partir de 1967, une section intitulée "Rapport quotidien spécial consacré au Nord Vietnam a été ajoutée"».

Bientôt les présidences Nixon et Ford

Le Washington Times indique également que les mémos mentionnent que les informations de la presse sur les visites de Lee Harvey Oswald aux ambassades de Cuba et de l'Union soviétique, alors qu'il se trouvait à Mexico «sont vraies».

«Il essayait, nous explique-t-on, d'obtenir des visas pour partir en URSS via La Havane.»

Au total, indique NPR, 2.500 de ces mémos ont été mis en ligne sur le site de la CIA, ce mercredi, et cela devrait se poursuivre.

«Un membre de l'agence indique qu'environ 20% de ces documents ont été édités pour protéger les méthodes et les sources. L'agence prévoit d'en publier 2.000 de plus l'année prochaine, qui couvriront les présidences de Richard Nixon et Gerald Ford.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte