Sports

Des concepts incorrects pour bousculer les bien pensants

Slate.fr, mis à jour le 23.09.2009 à 19 h 32

Comme chaque année, le magasine web Wired est allé chercher les parias de la pensée et autres agitateurs hérétiques. Il publie une liste de douze idées iconoclastes, impertinentes, scandaleuses, qui pourraient agiter l'opinion, si ce n'est changer la face du monde... De la chaumière, aux cercles de notables chacun y trouve de quoi s'indigner.

I] John Arquilla pense que l'Amérique doit lancer des cyber-offensives préventives

La logistique informatique est désormais un pilier commun à toutes les forces militaires du monde. Actuellement des centaines de hackers s'impatientent et se contentent de défendre les Etats-Unis face aux attaques extérieures. Passer à l'offensive en matière de guerre cybernétique pourrait désamorcer les conflits en latence.

II] Recruter des autistes peut booster les équipes au sein des entreprise pour Thorkil Sonne.

Cet entrepreneur Danois ne s'est pas laissé abattre par l'infirmité de son fils. En observant le jeune autiste, il a découvert un potentiel unique. Leur capacité de concentration inouïe et leur sens du détail en font des techniciens informatiques au performances hors du commun.

III] Greg Easterbrook préconise de se lancer dans le clonage humain

Les clones sont parmi nous. Les jumeaux sont bien acceptés et répondent pourtant aux caractéristiques communément prêtées aux clones. Le clonage peut aussi être analysé sous l'angle de l'évolution naturelle par la sélection. Il constitue un espoir pour les couples infertiles, et devrait être encouragé.

IV] Tromper la mort, pour l'analyste universitaire Ralph Keeney, c'est un choix

En un siècle la proportion de décès résultants de choix de vie délibérés est passé de 5 à 65%. La mise en place d'un système d'estimation de l'équilibre entre coût et bénéfice de nos habitudes quotidiennes. De la mise au ban des fumeurs au refus de greffe de foie pour les alcooliques, cette approche fait son chemin dans nos sociétés.

V] L'aide au développement nuit à l'Afrique, il faut l'interrompre pour Dambisa Moyo

La pauvreté des pays africains croit de façon proportionnelle au montant de l'aide internationale, estime cette Zambienne. Pour sauver le continent noir, il faut convertir cette aumône, qui alimente surtout la dépendance et la corruption, en investissement direct.

VI] «Les prisons débordent, vidons-les!», propose Nils Christie

Depuis l'aube des civilisations, la prison apporte une même réponse à des problèmes de comportement aussi variés que le meurtre, le vol, ou encore l'usage de drogue. Bien que les chiffres de la délinquance diminuent aux USA, le pays de la liberté a la plus grande proportion de population incarcérée au monde. Un prisonnier y coute 22 000 dollars et les deux tiers récidivent. Le développement de la médiation criminels-victimes, de l'encadrement médicalisé ou de la réinsertion par le travail, devrait constituer la base d'un système répressif repensé.

VII] Favoriser les bidonvilles dynamise les systèmes coopératifs, le crédo de Stewart Brand

Les bidonvilles réjouissent Stewart Brand. Il y a découvert une inventivité hors du commun, motivée par la survie. Première étape pour sortir de la pauvreté, ces cités où squatte un milliard d'individus, sont également une aubaine écologique. Ils détournent des légions de paysans de l'agriculture de subsistance qui ravage les écosystèmes, et incitent les femmes à réguler les natalités.

VIII] Stefan Szymanski et Stephen Ross :Il faut démanteler les ligues sportives américaines

Ce sont de puissants cartels qui s'achètent à coup de millions de dollars des places en tête de compétition. Les investisseurs financiers des clubs sportifs préfèrent rançonner les villes que le beau jeu, leur cœur d'activité relève de la finance plus que du sport. Deux professeurs de droit et d'économie préconisent d'adapter le modèle européen aux grandes ligues américaines,pour briser les monopoles immuables, et redonner de l'importance aux qualités des équipes.

IX] Le suicide assisté doit être légalisé, plaide Ludwig Minelli

Le suicide assisté garantit le respect et l'intégrité du demandeur, qui, quoi qu'on en pense, trouvera moyen de parvenir à ses fins. Minelli, le fondateur de Dignitas, gère en Suisse une entreprise de suicide assisté. Pour un service à 10 000 dollars, une fin sereine est garantie. Et les conseils prodigués par Dignitas permet de dissuader de nombreux clients, et donc de réduire à terme le nombre de suicides.

X] Jamie Heywood veut en finir avec le secret médical

Aux USA, obtenir son dossier médical complet relève de l'exploit. Ce consultant estime que les lois de confidentialité des données a surtout servit de prétexte aux entreprises qui ont intérêt à tésoriser ces informations: les établissement de santé craignent la menace d'une contre expertise ou de diagnostic différents. Ce secret coûte des vies. La levée du secret permettrait une mise en concurrence qualitative des soins, une visibilité sur l'efficacité des traitements.

XI] William Gurstelle se base sur son vécu : il faut favoriser la prise de risques intelligente

La prise de risque est consubstantielle à l'évolution de l'espèce humaine. Une étude allemande de 2005 le souligne: vivre le «danger intelligent» amène à plus de satisfaction existentielle. Pour cet essayiste auteur de «Absinthe et Lance-flammes», un tiers environ de la population peut se prévaloir d'avoir l'âme baroudeuse, celle-la même qui produit l'innovation et la découverte. Mais chacun peut y accéder par un calcul de risque pertinent.

XII] Robert Gates en sait quelque chose, il faut restructurer le Pentagone

Robert Gates s'affirme peu à peu comme l'un des secrétaires d'État à la défense les plus radicalement indépendants qu'ait hébergé le pentagone. Son axe de travail : cesser de "vouloir s'acheter le futur lorsqu'on ne peut pas se payer le présent". Il faut construire les politiques de défense sur les risques de conflits avérés et les technologie qui font meurs preuves. Cesser la prospective, rationaliser les essais, et surtout dégager les choix stratégiques de l'emprise du complexe militaro-industriel américain.

[Lire l'article complet sur Wired]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Les 7 pêchés capitaux parJérome Bosch/WikimédiaCommons

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte