Partager cet article

Prendre un café le soir retarde votre horloge interne de quarante minutes

Latte art | Britta Gustafson via Flickr CC License by

Latte art | Britta Gustafson via Flickr CC License by

Une étude américaine montre que le café est plus qu'un simple stimulant. Il perturbe notre cycle circadien.

Si vous êtes un amateur de café noir au petit-déjeuner, sachez que vous buvez une boisson hautement controversée qui reste un mystère pour la communauté scientifique.

Selon les études, vous risquez au choix des troubles cardiovasculaires, un infarctus du myocarde, une polyarthrite rhumatoïde ou l'intoxication aigüe. D'autres y voient un breuvage miracle, source d'antioxydants, bon pour le foieréduisant les risques de diabète de type 2, vous protégeant contre le cancer du colon, contre la maladie de Parkinson et d'Alzheimer, et faisant de vous une personne heureuse, tout simplement.

Pas de café trois heures avant le coucher

Une nouvelle étude américaine prévient cette fois des effets du café sur le cycle circadien. Avaler un double-expresso après le dîner ne vous empêche pas seulement de dormir, «il réinitialise l'horloge circadienne de l'organisme», explique Science Mag. Cette horloge interne est calée sur un cycle de 24 heures et coordonne les horloges cellulaires de l'organisme pour nous signaler le moment de dormir et de nous réveiller.

Pour cette expérience, cinq personnes ont pris, selon les situations, des pilules de caféine ou un placebo quelques heures avant le coucher, ou ont été exposées à de faibles ou fortes lumières. En effet, l'exposition à la lumière est le principal moyen utilisé par notre corps pour contrôler notre horloge biologique.

Utile en cas de décalage horaire

Les résultats, publiés dans la revue Science Translation Medicine, montrent que la consommation d'une dose de caféine équivalente à celle d'un double-expresso dans les trois heures avant le coucher retardait le cycle circadien de quarante minutes. Soit à peu près la moitié de l'impact de trois heures de lumière forte au moment d'aller dormir.

Interrogé par la BBC, l'un des chercheurs, le Dr John O'Neill, du laboratoire de recherches en biologie moléculaire à Cambridge, conclut:

«Si vous êtes fatigué et que vous prenez un café le soir pour rester éveillé, c'est une mauvaise idée. Vous trouverez difficile d'aller dormir et de récupérer suffisamment. (...) En revanche, cela peut être utile si vous voyagez, en cas de décalage horaire».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte